Lorsque la haine se mêle à la magie, il faut savoir faire un choix.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Danse avec moi, je te dirais qui tu es. [PV Alice]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Alice Hinckel

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 21
Localisation : Sur une étoile filante...

Journal de bord
Age:: 16 ans
Pouvoir:: Donner vie aux dessins
Relations::

MessageSujet: Re: Danse avec moi, je te dirais qui tu es. [PV Alice]   Dim 20 Mai - 14:31

Quand nous fûmes arriver derrière le bâtiments, jele regardais toujours. Il commençait à se déshabiller. Pourquoi faisait-il ça ? C'était extrêmement gênant. Le rouge me monta jusqu'aux oreilles. Il avait commencé par sa veste, la plia soigneusement avant de la déposer. Ensuite, sa chemise suivit. Je regardais son torse, il n'était pas mal. Mais qu'est-ce qui me prennait ? Le rouge était de plus en plus présent, en plus grâce à ma peau pâle on le voyait assez bien. Je voulais détourner les yeux mais c'était impossible. Donc je me mis à fixer ses cheveux, c'était peut-être étrange, mais c'était la chose la plus lointaine de son torse. Il se pencha, je regardais toujours droit devant moi, je ne suivais des yeux sont mouvement. Il venait certainement d'enlever son pantalon. Je ne voulais pas baisser les yeux, mais se fut plus fort que moi. Mes yeux descendirent tout seul avant de vite remonter jusqu'à son visage. Aturon était tout aussi rouge que moi.

- Désolé, mais je ne voudrais pas rentrer nu. Enfin bon, je vais te montrer. Je ne me sens absolument pas obliger.

Je comprenais maintenanat pourquoi il s'était habillé, mais il aurait pu me prévenir avant non ? Je le regardais en attendant qu'il fasse quelque chose. Je restais immobile. Il prit une grande bouffée d'air. Ses crocs commencèrent à pousser, puis sa tête se transforma. Une queue lui poussa et ses bras devinrent des ailes. Je regardais ce spectacle qui en même temps extraordinaire et effrayant. Je restait bouche-bée devant cet être à moitier Dragon. Je recommença à respirer, alors que je n'avais même pas remarqué que j'avais retenu mon souffle tout ce temps. Je tendis un main et m'approcha. Arrivée à quelques centimètres de la tête du garçon qui était devenue celle d'un dragon, je laissa tomber mon bras. Je ne savais pas s'il arrivait à se contrôler totalement. J'étais effrayée, mais émerveillée. J'avais un Dragon devant, enfin un demi-dragon devant moi.

Je recula d'un pas, pas par peur, simplement par curiosité. Je fis le tour de la créature. Je le regarda de dos puis revins me mettre devant lui. J'observais ses ailes, sa queue, sa tête. Tout ça me semblait irréel. Il fallait que je le touche pour en être sûre. Je repris l'initiative de m'avancer et cette fois-ci, je posa ma main sur le dessus de sa tête. Je devais être sur la point des pieds pour toucher le sommet de son crâne, mais ce n'était rien. Je ne pu rester très longtemps dans cette postion. alors je laissa tomber ma main, me remit droite, mais ne recula pas. J'étais impressionnée. Je me demandais ce que ça faisait de se transformer comme ça.

- C'est... C'est... Comment dire ? Je ne trouve pas d'adjectif pour le définir. En même temps, c'est effrayant, mais tellement beau. C'est incroyable. Par apport à ça, mon don c'est de la gnognote.

Je lui fis un grand sourire. Attedant de voir ce qu'il allait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sevoider Asturon

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 05/05/2012

MessageSujet: Re: Danse avec moi, je te dirais qui tu es. [PV Alice]   Dim 20 Mai - 19:11

Son silence et son air stupéfait nous gonflait d'orgueil. Lorsqu'elle tendit une main je mit toute mon énergie dans la bataille pour que le dragon ne la lui arrache pas. Lentement elle s'approcha, et nos yeux ne la quittaient pas. Son bras retomba le long de son corps, nous avions craint une seconde de n'être qu'un chien que l'on caresse. Puis elle fit un pas en arrière, et si nous avions pût sourire nous l'aurions alors fait. Nous irradions l'auto-satisfaction. Elle s'avança de nouveau, posant sa main sur notre tête. La lutte contre ses instincts fut incroyablement éprouvante, et je ne put contenir un feulement rauque.
Nous sautions sitôt qu'elle retira sa main, voletant, puisque nous savions qu'il ne fallait pas que l'on nous voit. Notre regard ne la quittait pas, toujours entre le repas et l'amie. Nous étions totalement boulversé. Puis elle parla et je mit un certain temps à comprendre.


- C'est... C'est... Comment dire ? Je ne trouve pas d'adjectif pour le définir. En même temps, c'est effrayant, mais tellement beau. C'est incroyable. Par apport à ça, mon don c'est de la gnognote.

Oui, effrayant c'est bien ce que nous étions, nous dragons, craints et respectés pour la terreur que nous semions, et beau, ce qui nous vallait bien la vénération des peuples. Orgueilleux, c'est ce que nous étions, mais quelle créature peut se targuer de n'avoir aucun défaut? Enfin, il lui fallait sans doute autre chose que des grognements pour me comprendre. Alors me contrôlant au mieux je priais le dragon de bien vouloir s'en aller. Il résista un peu, mais finalement me rendit le contrôle de mon corps, seul quelques écailles persistaient dans mon cou. Mon oeil gauche redevint alors aveugle, à mon grand désaroi. Je m'avançait alors pour remettre mes vêtements. J'entrepris de lui répondre en même temps que je m'habillais.

- Faux. Ton pouvoir à certainement des applications uniques, qui me sont impossible. Certes, dans l'absolu ça en jette peut-être moins, mais ce n'est que poudre aux yeux. Tu sais, si un jour tu utilise ton pouvoir pour voler ça pourrait être bien. Enfin je m'emballe, je ne sais même pas quel est ton pouvoir.

Je la regardais en refermant ma chemise, oui j'étais un peu curieux, mais en même temps je lui laissais le choix de répondre. En passant une main dans mon cou je remarquais que mes écailles ne semblaient pas vouloir me quitter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Hinckel

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 21
Localisation : Sur une étoile filante...

Journal de bord
Age:: 16 ans
Pouvoir:: Donner vie aux dessins
Relations::

MessageSujet: Re: Danse avec moi, je te dirais qui tu es. [PV Alice]   Lun 21 Mai - 18:08

Asturon resta encore quelques minutes transformer. Mais petit à petit, il redevient l'humain qu'il était. Il se rhabilla dès qu'il le put ce qu'y n'était pas plus mal. Je tourna la tête pendant qqu'il se rhabillait, ce n'était pas mon style de matter. Tout en s'habillant, il prit la parole.

- Faux. Ton pouvoir à certainement des applications uniques, qui me sont impossible. Certes, dans l'absolu ça en jette peut-être moins, mais ce n'est que poudre aux yeux. Tu sais, si un jour tu utilise ton pouvoir pour voler ça pourrait être bien. Enfin je m'emballe, je ne sais même pas quel est ton pouvoir.

Quand il eut terminer, je reporta mon attention sur lui. Il était de nouveau habiller, heureusement pour mes joues. Il passa une main dans son cou, je le regardais faire. J'allai m'appuyer contre le mur du bâtiment et me laissa glisser jusqu'à sol. J'étais assise et je devais lever la tête pour regarder le garçon, déjà que je n'étais pas très grande. J'aurais certainement mal au cou à forcer de le regarder, mais tant pis pour moi.

- Je fais vivre mes dessins. Je te l'aurais bien montrer, mais je n'ai pas pris mon bloc de feuilles avec. De plus, je le maîtrise très mal.

Je savais qu'il ne m'avait pas posé la question directement, mais c'était comme s'il l'avait fait. En plus, il avait le droit de connaître mon don, je connaissais bien le sien. Je l'avais même vu de mes propres yeux. C'était dommage que je n'aie pas mon bloc avec moi. D'habitude, il est toujours dans un sac avec mes crayons de couleurs et le crayon gris que je trimballe partout. J'aime bien la peinture aussi, mais je préfére peindre dans ma chambre. Cette fois-ci, je n'avais pas pris mon sac pour la simple et bonne raison que je n'avais pas envie de créer une catastrophe en dehors de l'école. À l'école, ça allait, il y avait toujours bien un surveillant ou un prof pour m'aider en cas de dérapage, mais pas dehors et dans un sens, ça m'effrayait.

Toujours assise, je pris une pierre dans mes mains et jouais à la faire passer d'une main à l'autre sans la faire tomber. On aurait dit une gamine de 10 ans qui s'ennuyait pendant que ça mère parlait avec une amie.

- Je te montrerai, un jour, ce que je peux faire... Mais ça devra se faire dans l'enceinte de l'école.

Je jeta la pierre un peu plus loin, leva les yeux et souris bêtement. Je devais avoir l'air d'avoirs un peu près 12-13 ans dans cette position... Ca m'apprendra à faire des sourires débiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sevoider Asturon

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 05/05/2012

MessageSujet: Re: Danse avec moi, je te dirais qui tu es. [PV Alice]   Mar 22 Mai - 18:57

Elle sembla détourner son regard le temps que je retrouve une apparence à peu près présentable. Finalement elle alla s'appuyer contre le mur et... se laisser glisser au sol. J'époustais, pour ma part, le peu de poussière restant sur ma tenue entièrement noir. Souriant légèrement j'avançais vers elle, et m'apperçu que quelque chose traînait dans ma poche, ce qui n'était pourtant pas normal, je fut soulagé en reconnaissant mon bandeau de satin. Je l'enfilais également. Inutile de pousser trop loin les choses, exposer mon oeil aveugle ne servait à rien, son existance était futile, je ne percevais seulement la lumière du jour, rougeaoyante et celle de l'ombre noire.

- Je fais vivre mes dessins. Je te l'aurais bien montrer, mais je n'ai pas pris mon bloc de feuilles avec. De plus, je le maîtrise très mal.

C'est avec cette phrase qu'elle brisa le silence qui s'était installé entre nous. Bien qu'il n'était en aucunement gênant. Mais je lui avais posé une réponse, et elle avait fait en sorte d'y répondre. D'autant plus que j'en restais interdit. Donner vie à ses dessins, cela semblait merveilleux, et bien plus utile que ma transformation. Je finis tout de même par m'accroupir devant elle, ne m'asseillant pas par simple envie de laisser mes vêtements intactes. Si seulement elle pouvait me montrer, ne serait-ce que ces dessins. Et puis surtout, j'avais une folle envie de voir ce que je rendrais en dessin. Une envie égocentrique et puérile, mais une envie tout de même. Je m'apprêtais à le lui demander, lorsque je la vis ramasser une pierre et jouer à la lancer d'une main à l'autre.

- Je te montrerai, un jour, ce que je peux faire... Mais ça devra se faire dans l'enceinte de l'école.

J'avais hâte, je me demandais si j'aurais vraiment l'occasion de la voir, et surtout ce qu'elle me ferait voir. Puis si elle contrôlait si mal son don, c'était peut-être parce qu'elle ne s'entraînait pas assez. Je n'en savais rien du tout, alors autant cesser de m'imaginer des choses. Je décidais donc de lui répondre.

- Tu sais... Je ne pense pas que mon don soit plus intéressant que le tiens. Tu as quelque chose d'unique. J'ai vraiment hâte que tu me montre. De plus, j'aimerais vraiment que tu me dessine comme tu me vois un jour.

Voilà, j'avais tout dit ou presque. Je n'étais pas sûre de moi, mais après tout, elle pouvait en faire des choses. Donner vie à ses dessins... Et si elle pouvait se faire des ailes grâce à ça? Oui, je lui soumettrais l'idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Hinckel

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 21
Localisation : Sur une étoile filante...

Journal de bord
Age:: 16 ans
Pouvoir:: Donner vie aux dessins
Relations::

MessageSujet: Re: Danse avec moi, je te dirais qui tu es. [PV Alice]   Mer 23 Mai - 18:39

- Tu sais... Je ne pense pas que mon don soit plus intéressant que le tiens. Tu as quelque chose d'unique. J'ai vraiment hâte que tu me montre. De plus, j'aimerais vraiment que tu me dessine comme tu me vois un jour.

Le garçon s'était accroupi devant moi. Je ne devais pas lever la tête pour le regarder dans le syeux. Il ne s'était pas assis, peut-être par crainte d'abimer ses vêtements. Mais je fus étonnée de sa demande. Il voulait que je le dessine... Pourquoi pas ? Mais, s'il voulait que je le dessine, il devra enlever le bandeau qu'il avait mis sur son oeil droit, celui qui était aveugle. Je ne sais pas pourquoi je voulais qu'il l'enlève pour que je le dessine, c'était simplement une envie de le dessiner en entier et pas avec un oeil caché. Mais, je ne lui en dis rien, il le sera au moment voulu.

- Je te dessinerai avec plasir. Tu n'auras qu'à passer dans ma chambre quand tu en as envie, je serai peut-être en cours, mais dans ce cas, la porte sera fermée à clef. Ma chambre est la numéro 3 dans le couloir des filles.

C'est ça, il n'avait qu'à venir dans ma chambre. Là, où j'avais mon bureau, ma peinture et tout autre matériel nécessaire pour dessiner. Je ne savais pas si je pouvais donner vie à des humains que j'avais dessiné... On verra bien. Par contre, je n'avais plus dessiné d'humains depuis un petit temps, j'étais peut-être rouillée à ce niveau là. Je m'entraînerais un peu avant qu'il ne vienne pour que je le prenne en modèle.

- Je t'invite dans ma chambre car c'est là que je suis le mieux pour dessiner. Mais, on peut le faire autre part si tu en as envie.

Je me releva à ses mots. Debout, j'étais plus grande que lui qui était toujours accroupi. Ca me faisait bizarre d'être plus grande que quelqu'un de mon âge. Je souriais bêtement. Je regardais le ciel dégagé, si bleu. Je ne savais pas du tout l'heure qu'il était et je ne savais pas à quelle heure fermaient les portes de l'école. Je n'étais jamais sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sevoider Asturon

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 05/05/2012

MessageSujet: Re: Danse avec moi, je te dirais qui tu es. [PV Alice]   Jeu 24 Mai - 20:03

Elle semblait penser à quelques choses, des choses qu'elle garderait sans doute pour elle, des choses qui ne me concernaient en rien. Je m'attendais à un refus, me disant que finalement imposer un sujet à un artiste était stupide. C'est sans doute pour cela que je souris en entendant qu'elle acceptait de me représenter.

- Je te dessinerai avec plasir. Tu n'auras qu'à passer dans ma chambre quand tu en as envie, je serai peut-être en cours, mais dans ce cas, la porte sera fermée à clef. Ma chambre est la numéro 3 dans le couloir des filles.

Passer dans sa chambre, ce ne serait pas une mauvaise idée si je n'étais pas un homme. Car même avec des bonnes manières je restais un homme. Et entrer dans l'intimité d'une femme me faisait un peu peur, et surtout à 16 ans je savais que les hormones travaillaient vite et bien, alors autant minimiser les risques. Mais puisqu'elle semblait confiante, je n'aurais peut-être pas le temps de réaliser ou j'avais mit les pieds que ce serait fini. Et puis, elle semblait si jeune... Non finalement il n'y avait pas de risque... Pas tant que ça. Je crois.

- Je t'invite dans ma chambre car c'est là que je suis le mieux pour dessiner. Mais, on peut le faire autre part si tu en as envie.

Son professionnalisme me fit sourire. Après tout qui était assez bête pour faire venir un presqu'inconnu dans sa chambre sans motif valable. Je passais une main sur mon visage, me rendant compte combien je venais d'être ridicule. Je pris mon temps pour lui répondre.

- Alice... Si tu avais idée de ce que je viens d'imaginer, alors que c'est moi qui te demande de me dessiner. Je suis ridicule par moment. J'ai vraiment hâte de voir l'oeuvre. Mais maintenant, que désirerais-tu faire? Je peux aussi bien te laisser si tu veux.

La proposition était anodine, tout simplement parce que je ne voulais pas lui imposer ma présence, et qu'elle était sans doute venue là pour autre chose que moi. Pour ma part j'avais dansé aujourd'hui, c'était ce qu'il me fallait, juste ce qui me fallait, car danser est une passion, une passion qu'il faut entretenir avec rigueur.
Je n'avais encore jamais connu de meilleure partenaire que ma soeur, et c'était vrai. Même si tout revenait souvent à elle, il faut dire que nous étions plutôt fusionnel. Sans trop, juste ce qu'il faut pour rester en bon terme quoi qu'il advienne. Notre passé nous aidait sûrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Hinckel

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 21
Localisation : Sur une étoile filante...

Journal de bord
Age:: 16 ans
Pouvoir:: Donner vie aux dessins
Relations::

MessageSujet: Re: Danse avec moi, je te dirais qui tu es. [PV Alice]   Dim 27 Mai - 10:05

- Alice... Si tu avais idée de ce que je viens d'imaginer, alors que c'est moi qui te demande de me dessiner. Je suis ridicule par moment. J'ai vraiment hâte de voir l'oeuvre. Mais maintenant, que désirerais-tu faire? Je peux aussi bien te laisser si tu veux.

Qu'est-ce qu'il avait imaginé ? Je n'en avais pas la moindre idée. Je le le regardais dans les yeux d'un air interrogateur, la tête penchée sur le côté droit comme les petites filles qui se posent des questions. Il m'avait posé une question simple, ce que je voulais faire maintenant... Et bien, c'était une bonne question. En sortant de l'établissement scolaire, je n'avais pas une idée précise en tête. Je voulais simplement me balader, avoir les cheveux au vent comme dans les film ou encore sentir la chaleur sur ma peau. Je voulais entendre les chants des oiseaux et sentir le parfum des fleurs. Je n'avais rien eu de précis en tête à part ça. Mais, je pouvais le faire quand je voulais ça. Rencontrer quelqu'un qui était de la même école n'était pas anodin par contre.

- Je ne sais pas du tout ce que je veux faire...

C'était la vérité. Et si je voulais qu'il me laisse seule... Je ne sais pas. Dans un sens, j'avais peur de me perdre. Bah oui, je l'ai déjà dis que j'avais un sens de l'orientation inné. Je pouvais peut-être lui demander s'il voulait bien me reconduire à l'école ou encore s'il savait à quelle heure les portes fermaient... Mais j'aurai l'air un peu bête de lui demander àça. J'étais sortie sans même prendre connaissance de l'heure de fermerture. Un jour, j'oublierai ma tête.

- Dis... Tu sais quand les portes de l'école ferment ?

J'avais détourné les yeux. Je me sentais complètement débile de poser cette question. Mais, je devais savoir pour ne pas arriver devant l'école et de me retrouver avec des portes fermées devant mon nez. Pour le chemin, je trouverais toute seule, j'étais assez grande, enfin façon de parler, pour demander mon chemin à quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sevoider Asturon

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 05/05/2012

MessageSujet: Re: Danse avec moi, je te dirais qui tu es. [PV Alice]   Lun 28 Mai - 20:19

Son regard se pencha de côté, ça lui donnait un air enfantin. Charmant, mais enfantin. Cette fille avait du charme, je le notais, et je n’étais certainement pas le premier à le remarquer. Je restais à l’affût de notre entourage, sans cesser de passer ma main sur mes écailles, plus le temps passait plus j’avais du mal à en faire partir certaine. Tant que c’était caché ça allait, mais si un jour c’était en plein milieu du visage ça deviendrait gênant, puis il me faudrait aussi un jour réussir à comprendre ma créature, le Barrioth. Si il m’était impossible de la comprendre, je ne pourrais la contrôler. Or je savais qu’il fallait que je la contrôle.

- Je ne sais pas du tout ce que je veux faire...

Elle ignorait ce qu’elle voulait faire ? Bah quelle importance après tout ? Elle pouvait aussi bien profiter pour faire ce qui lui plaisait. Regardant vers le ciel, je notais que la soirée s’entamait, les portes de l’école fermeraient dans une heure à peu près.

- Dis... Tu sais quand les portes de l'école ferment ?

L’heure exact non, je ne la connaissais pas. Mais je devinais qu’il nous faudrait y aller d’ici peu. Et je me voyais mal me transformer pour rentrer. Alors je lui tendis le bras.

-Je n’ai pas l’heure exact en tête, mais il vaudrait mieux qu’on y aille. Je te reconduis ou tu préfères rentrer seule ?

La question était posée calmement, c’était plus une proposition amicale qu’une requête d’ailleurs. Je lui servis un petit sourire, sans cesser de la regarder, et sa légère trace de fond de teint ne cessait de me sauter au visage. Alors je m’évertuais à la regarder dans les yeux, mais là c’était le rouge qui m’obsédait, et je craignais qu’il me monte aux joues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Hinckel

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 21
Localisation : Sur une étoile filante...

Journal de bord
Age:: 16 ans
Pouvoir:: Donner vie aux dessins
Relations::

MessageSujet: Re: Danse avec moi, je te dirais qui tu es. [PV Alice]   Mer 30 Mai - 18:09

-Je n’ai pas l’heure exact en tête, mais il vaudrait mieux qu’on y aille. Je te reconduis ou tu préfères rentrer seule ?

Il m'avait tendu le bras avant de me poser cette question, je le pris comme les personnes âgées, comme si nous nous connaissions depuis un moment. Ce qui n'était pas le cas d'ailleurs. Je le regardais dans les yeux. Je voyais qu'il regardait un peu en-dessous de mon oeil. Qu'est-ce que j'avais là ? Je venais de me rappeler du fond de teint sur mon grain de beauté. Est-ce qu'il se voyait ? J'avais envie de mettre ma main devant pour ne pas qu'on le voit. Il releva les yeux pour les poser dans les miens. Mes yeux rouges. Moi je regardais son oeil rose, car il avait caché le deuxième aveugle.

- Je veux bien que tu me reconduises jusqu'à l'école... Pour tout te dire, en plus d'être maladroite, je n'ai pas un très bon sens de l'orientation.

Je lui fit un beau sourire, un sourire qui vient naturellement quand on se sent bien, quand on est content ou que tout simplement vous êtes heureux. Je commençais à me diriger vers le parc que nous avions quitté, il y a peu. Dans le parc, je marcha jusqu'à l'entrée sans rien dire. Puis, je décida de briser le silence.

- Tu veux savoir ce que cache ce point de fond de teint ?

Je passa une main à l'endroit précis où il se trouvait. Je savais exactement sa position, tellement j'en avais horreur. Je m'étais même entraîné à mettre du fond de teint dans le noir, pour dire jusqu'où j'étais capable d'aller pour ne pas qu'on voit cette chose sur mon visage.

- On voyait vraiment fort le fond de teint ?

Dansun sens, ça m'énervait, car d'habitude les gens ne le remarque pas. J'avais appris à ne mettre que le stricte nécessaire pour que le grain de beauté ne se voit pas et que la tache de fond de teint soit trop légère pour la remarquer. Je me mordilla la lèvre inférieure. Je n'aimais pas enlever le fond de teint, c'était un peu comme si je me sentais nue, ça me gênait. Mais, je pouvais bien lui montrer ça. Il m'avait avoué pourquoi il était aveugle et il m'avait montré sa transformation ce qui était énorme par apport à un simple grain de beauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sevoider Asturon

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 05/05/2012

MessageSujet: Re: Danse avec moi, je te dirais qui tu es. [PV Alice]   Sam 2 Juin - 18:01

Du respect, c’est ce que j’avais pour cette jeune femme. Elle était la seule personne avec qui j’avais réussis à parler de moi-même. C’était drôle en y repensant. Bref, elle me prit le bras pour aller en direction de l’école. Elle me fixa d’un seul coup, dans l’œil, oui dans l’œil, l’autre étant caché par un bandeau de soie.

-Je veux bien que tu me reconduises jusqu’à l’écoe… Pour tout te dire, en plus d’être maladroite, je n’ai pas un très bon sens de l’orientation.

Je lui fis un léger signe de tête, n’indiquant rien de plus que ce qu’elle avait dit, nous étions donc en route. Elle, elle me sourit, ce qui me fit chaud au cœur, moi je la regardais. Nous marchions jusqu’à l’entrée du parc, c’est là qu’elle rompit le silence. Ce n’était pas un silence gêné, mais c’était étrange d’avancer ainsi, toujours en silence.

-Tu veux savoir ce que cache ce point de fond de teint ?

Elle se toucha l’endroit, moi je restais silencieux. Elle enchaîna vivement.

-On voyait vraiment fort le fond de teint ?

Je lui fis un rapide signe que non. Je me décidais à prendre la parole moi aussi, finalement.

-Tu sais… J’aimerais savoir, ça ne veut pas dire que tu dois me révéler ce que tu caches. Si tu le caches ce n’est pas pour rien. Je ne peux t’imposer de me révéler ce genre de chose.

Je n’ajoutais rien, me contentant d’avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Hinckel

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 21
Localisation : Sur une étoile filante...

Journal de bord
Age:: 16 ans
Pouvoir:: Donner vie aux dessins
Relations::

MessageSujet: Re: Danse avec moi, je te dirais qui tu es. [PV Alice]   Lun 4 Juin - 18:21

Il me dit que la fond de teint ne se voyait pas tant que ça, j'étais soulagée. Je souris bêtement alors que nous continuions à marcher.

-Tu sais… J’aimerais savoir, ça ne veut pas dire que tu dois me révéler ce que tu caches. Si tu le caches ce n’est pas pour rien. Je ne peux t’imposer de me révéler ce genre de chose.

Je fis rouler mes yeux au ciel. Si je l'avais montré c'était parce que c'était plus facile à montrer qu'à décrire. Déjà que je répugne de penser à ce que j'ai sous l'oeil, alors si en plus je devais me décrire. Rien que cette pensée fit naître des frissons le long de ma colone vertébrale.

- Tu pouvais voir ça. Tu m'as bien montré une partie de ta transformation.

J'avais chuchoté ces mots, car il y avait des gens autour de nous et que ces gens pourraient se poser des questions sur notre santé mental s'ils entendaient ce que je venais de dire. Je tapota la poche de mon slim pour vérifier que je n'avais pas perdu mon MP3. Ce n'était peut-être pas un MP3 de la dernière génération super cool, mais au moins, j'avais quelque chose pour écouter de la musique. Je remarqua qu'il était toujours dans ma poche, je l'avais déjà perdu plus d'une fois, je l'avais toujours retrouvé, mais je ne voulais pas retourner au parc alors que les portes ne devaient pas tarder à se fermer.

Le silence était roi entre moi et le jeune homme, mais ce n'était pas un silence gênant et encore moins pesant. Évidemment, il y avait le bruit des voitures et des piètons autour de nous. Je laissais Asturon me guider, car j'avais complètement oublié le chemin que j'avais emprunté pour arriver au parc, quelle tête en l'air.

- Heureusement que tu es là, je ne serai jamais rentrée à temps sans toi.

Je lui fis un sourire qui dévoila mes dents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sevoider Asturon

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 05/05/2012

MessageSujet: Re: Danse avec moi, je te dirais qui tu es. [PV Alice]   Mar 5 Juin - 8:49

Elle estimait donc que j’avais le droit de savoir, c’était gentil. Rien ne l’y forçait, et certainement pas moi, je ne savais que trop bien ce qu’était que d’avoir des secrets. Suite à cela, nous avancions dans un silence religieux. Rien ne perturbait se profond silence, si ce n’est la circulation et les passants, mais ce n’était pas comme si nous étions gêné ou quoi que ce soit, ce silence s’imposait de lui-même, comme si parlé aurait brisé ce moment.

-Heureusement que tu es là, je ne serais jamais rentrée à temps sans toi.

Oui, elle ne serait jamais rentrée à temps, peut-être. Mais ce fut son sourire qui provoqua en moi une chose incompréhensible. Elle était radieuse, comme si elle n’avait nulle besoin de lumière pour briller. Je ne dis rien, détournant la tête au cas où je rougirais. J’entrepris donc de lui répondre.

-Je ne pense pas que Starth soit aussi perdu que ça, on t’aurait indiqué le chemin, je t’ai juste évité de le faire. Je ne suis pas digne de louange pour ça. Et puis… Nous avons encore le temps, nous y serons.

Mais pourquoi je la voyais comme ça ? C’était ridicule, cette fille je ne la connaissais pas, elle était juste une camarade avec laquelle je m’étais bien amusé aujourd’hui ! Enfin bon, une fois à l’école tout serait réglé, je doutais que l’on se revoit… Ah, si… Quel idiot, j’avais presque oublié le portrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Hinckel

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 21
Localisation : Sur une étoile filante...

Journal de bord
Age:: 16 ans
Pouvoir:: Donner vie aux dessins
Relations::

MessageSujet: Re: Danse avec moi, je te dirais qui tu es. [PV Alice]   Sam 9 Juin - 16:36

-Je ne pense pas que Starth soit aussi perdu que ça, on t’aurait indiqué le chemin, je t’ai juste évité de le faire. Je ne suis pas digne de louange pour ça. Et puis… Nous avons encore le temps, nous y serons.

Il m'avait répondu ça, mais juste avant, il avait tourné la tête. Pourquoi ? Je n'en sais rien. Je le regardais avec un air interrogateur, comme pour lui demander pourquoi il avait tourner son visage vers la route. Aussi, il avait dit juste. J'aurai pu très bien retrouver mon chemin en le demandant et Starthclyde n'était pas une école qu'on pouvait louper, elle était trop grande pour ça. Enfin, je regardais devant moi avant de foncer dans un passant. Je baissais les yeux de temps en temps pour ne pas trébucher sur quelque chose.

Je ne savais pas quoi dire, donc je gardais le silence. L'école ne devait plus être très loin, je n'avais pas mis beaucoup de temps à aller jusqu'au parc, même si je l'avais trouvé un peu par hasard. Je n'avais pas pris de montre donc je ne savais pas le temps exacte que devait mettre le chemin jusqu'à l'école. J'aurais bien aimé avoir, mais bon, tant pis.

Je tenais toujours le bras du garçon, je le lâcha, un peu gênée de me balader comme ça en rue. Même si c'était complètement stupide. Les enfants le faisaient bien à 5, 6 ans. Mais, direct quand on était des adolescents, on trouvait ça scandaleux. C'est complètement stupide. Je venais de penser que je pouvais très bien passer pour la petite soeur d'Asturon.

- Je crois qu'on est bientôt arrivé non ?

Je ne savais absolument pas quoi dire. Mais, en même temps, je pouvais dire plein de chose. Donc, à la place je pensais comment j'allais bien pouvoir le dessiner. Je n'étais pas très douée pour dessiner les gens. Ce que je n'arrivais pas bien à faire, c'était les yeux et les lèvres des gens. C'était quelque chose que je faisais soit trop gros, soit trop petit ou d'autre imperfection. Je secoua la tête pour enlever toutes ses pensées de ma tête. Je m'occuperais de ça au moment voulu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sevoider Asturon

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 05/05/2012

MessageSujet: Re: Danse avec moi, je te dirais qui tu es. [PV Alice]   Jeu 14 Juin - 14:11

Elle sembla se rendre compte que nous nous tenions toujours, car elle me lâcha, sans un mot, sans rompre ce silence qui s’était installé entre nous, comme un vieil ami. Elle rompit le silence, sa voix me parvint alors que j’étais perdu dans mes pensées.

-Je crois qu’on est bientôt arrivé non ?

Ah, oui, c’est vrai, on y est presque. Mon regard se perd dans le ciel avant que je reconnecte avec la réalité. J’étais remonté à une époque où nous étions trois, et non pas deux. Après tout, il était grand temps que je fasse mon deuil, sans doute qu’elle saurait m’y aider un peu. Elle avait une certaine joie de vivre contagieuse. Je ne me souciais pas de ce que l’on pouvait penser de moi, j’étais toujours sur mon trente-et-un, par habitude. L’apparence, m’a-t-on apprit, compte plus que certains ne veulent l’admettre. Je me recomposais donc une tête joyeuse.

-Il semblerait oui. J’espère que nous passerons un autre excellent moment la prochaine fois. Il est temps que je retourne à ma chambre, j’ai deux trois choses à faire.

Je lui lâchais la main et me précipitais vers la grande grille de StarthClyde, je jetais un regard en arrière, qu’elle était belle, avec ses yeux rubis et son air d’ange. J’aurais l’occasion de le lui dire lorsque nous serions ensemble. Tout en courant, je passais ma main dans mon cou, sentant toujours mes écailles.

Bon sang, plus le temps passait, moins j’arrivais à les faire partir. Sans doute était-ce en rapport avec mon état d’esprit, je n’en savais vraiment rien. Tout ce que je voulais c’était réussir à oublier que j’avais perdu mon frère suite à un problème qui me gagnait petit à petit, mais cette transformation me permettait d’émerveiller une ravissante jeune fille, et je devais avouer que la voir sourire m’emplissais de contentement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Danse avec moi, je te dirais qui tu es. [PV Alice]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Danse avec moi, je te dirais qui tu es. [PV Alice]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Danse avec Lilou (pv)
» Danse avec moi [ pv asamis]
» Danse avec le Dragon. TERMINE
» Mon diable danse avec ses démons et la sarabande est loin d'être terminée
» "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
StarthClyde :: Archives RP-
Sauter vers: