Lorsque la haine se mêle à la magie, il faut savoir faire un choix.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Suicide un soir d'orage - PV FAUST

Aller en bas 
AuteurMessage
Charly Sweet

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 31/03/2012

Journal de bord
Age:: 18 ans
Pouvoir:: Contrôle Météorologique
Relations::

MessageSujet: Suicide un soir d'orage - PV FAUST   Dim 1 Avr - 20:13

La nuit était tombée. Il était tard et je courait à travers le jardin de l'école, essoufflée. je regardais souvent derrière moi, suivis par des ombres bestiales qui se déplaçaient de façon effrayant, glissant sur le sol, contre les arbres. Je la hait. Oui je la hait. Je ralentit, reprenant mon souffle et hurlai:

"Je ne quitterais pas StarthClyde !!!!"

Ma voie résonnait dans tout le jardin. les ombres s'agglutinaient , s'approchant en se montrant menaçante. je fronçais les sourcils et me remis à courir. Je devais trouver un moyen de m'en débarrasser ... et vite. Mais voilà, avec elle ce n'était pas si simple. Ça ne l'avait jamais été. Je m'arrêtait devant l'observatoire et relevais le visage. le bâtiment était suffisamment haut... je dégluti et y entrais alors que les ombres s'écrasait contre le mur. Loupé. je grimpais les marches, montant vers le haut de l'observatoire. je devais fuir mais je savais que ça ne suffirait pas. Le seul moyen de lui faire comprendre c'était de lui faire peur. Je me faufilais agilement mais difficilement sur le toit de l'observatoire et me laissais glisser jusqu'au bord. Putain de toit rond. Les ombres se rapprochaient, m'encerclaient et je me mis à pleurer.

"Ça ne marcheras pas maman ! C'est inutile! Je resterais dans cette école!"

Les ombres gémissent. J'y avais presque reconnu la voix de ma mère bien que cela restait incompréhensible.

"garde tes tour de sorcière pour toi..."

J'étais dans un tel état de nerfs, de peur, de colère que je déclenchais une pluie torrentiel sur l'école. Rapidement, mes cheveux et mes vêtements trempés collèrent à ma peau. Un éclair zébra le ciel, je gémis et m'approchais du bord.

"Si tu ne me laisse pas tranquille, je saute ! Tu m'entends ? je saute!"


Les ombres rugir et reculèrent. Ça marchait! je savais que ma mère ne prendrait pas le risque de me voir mourir.

"Fait les partir !"

Pour appuyer mes mots, je me dressais sur le bord de l'observatoire, plissant les yeux pour observer les ombres qui reculaient avant de disparaitre brusquement. je soupirais longuement avant de rire. Mais voilà, la pluie rendait le toit glissant et je dérapais brusquement. Tout en poussant un cri, je tombais sur le toit, glissant le long de celui-ci avant de passer par dessus bord et de me rattraper de justesse... sur le bord en question. j'étais à une bonne centaine de mètres de haut.... Si je tombais, c'était la mort assurée. je sanglotait, me tenant au bord en utilisant toute la force dont j'étais capable alors que la pluie redoubla d'intensité. Maintenant je n'avais plus qu'à prier pour qu'un miracle arrive et que je puisse m'en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust Thompson

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 23/03/2012
Localisation : Quelque part dans l'école

Journal de bord
Age:: 24 ans
Pouvoir:: Clairvoyance
Relations::

MessageSujet: Re: Suicide un soir d'orage - PV FAUST   Dim 8 Avr - 13:41

    Encore une nuit où Faust était de garde. De garde de quoi? De dortoir malheureusement. Il devait encore se taper le sale boulot car les autres surveillant geignaient lorsque venait leur tour. Non Faust n'était pas un bon saint maritin mais si il pouvait aider pourquoi ne pas le faire? De toute façon il n'avait que ça à faire le soir... Personne à aller voir et surtout personne à protéger. Il entra donc dans le dortoir des garçons et remarqua qu'il ne manquait personne. Tant mieux, courir après les garçons la nuit c'était pas ce qu'il préférait. Surtout qu'ils courent vite ces petites enflures.. Toujours est-il qu'il sortit de la pièce après une énième vérification et marcha dans le long couloir, sombre à cette heure ci.

    Un couloir comme dans les films d'horreur mais qui faisait surtout rire Faust car certains élèves s'y cachaient pour espérer lui faire peur en surgissant d'un coup d'un coin. Ils n'avaient toujours pas compris que la chose qui pourrait faire un jour peur à Faust était une chose bien plus simple et plus sentimentale. Le surveillant continua sa marche, se laissant aller à ses pensées, ce qu'il n'aurait peut-être pas du faire en fin de compte. Ses souvenirs avaient décidés de revenir à la charge à cet instant précis et le brun grimaça en se tenant à un mur. Une de ses mains vint machinalement devant ses yeux et il essaya d'oublier cette musique qui tournait en boucle dans sa tête. Il allait réussir à l'oublier. Oh oui il allait le faire. Il secoua la tête et reprit sa marche, espérant qu'il n'y ai aucun problème qui survienne dans le dortoir des donzelles.

    Manque de chance, il en manquait une. Une fille parmi toutes les autres. Il la repéra bien vite car la chevelure rose habituelle n'était pas présente. Il soupira longuement et courut alors dehors. Le temps, qui il y a quelques minutes était au beau fixe, venait de tourner en un instant à l'orage. Pas de doute, c'était elle... Il se mit alors à courir, espérant qu'il ne lui soit rien arrivé. Il était trempé mais peu importe, il devait courir. Mais lorsqu'il arriva près de l'observatoire il crut halluciner.

    "Oh merde..."

    Charly pendait dans le vide, sous ses yeux, prête à tomber. Bon... Réfléchir vite. Il ne se fit pas prié et monta quatre par quatre les marches de l'observatoire pour arriver sur le toit, glissant comme une route enneigée et avança très doucement, prudemment, avec une délicatesse qui lui était inconnue. Arrivé au bord il analysa rapidement la situation. Un bord glissant, une jeune fille dans le vide, Il prit les mains de Charly enfin... ses poignets pour ne pas la laisser glisser et la tira vers lui pour qu'elle puisse être sur le toit de nouveau.

    "Tout va bien?!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly Sweet

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 31/03/2012

Journal de bord
Age:: 18 ans
Pouvoir:: Contrôle Météorologique
Relations::

MessageSujet: Re: Suicide un soir d'orage - PV FAUST   Dim 8 Avr - 14:01

Un visage à la peau mate entourer par une chevelure sombre, deux yeux ambré qui me fixais avec inquiétude. Faust, le pion. Ses larges mains attrapèrent mes poignets et il me tira sur le toit. je m'écroulais lourdement, sanglotant.

"oui... oui ça va..."

Un coup de chance. Je sais pas comment il avait fait pour me retrouver mais j'étais bien contente de le retrouver. Mon pyjama rose collait à ma peau à cause de la pluie torrentiel et je déglutit, fixant le surveillant. je me redressais, assise et fixais ses yeux ambré.

"Merci...."

Je me mis à trembler de froid. J'étais mal à l'aise, je risquais de me taper une colle pour ça. Faust n'avait pas assister à ce qui c'était passer et heureusement...; Comment aurait-il réagit en voyant de ombres inhumaines me pourchassé comme un animal ? je détournais les yeux et me hissais dans l'observatoire, me mettant à l'abri.

"Je suis désolé... "


Rapidement je pris la fuite, dévalant les escaliers quatre à quatre et je courais dans le jardin, pieds nus. Plus je serais loin de lui, de cet orage infernal et mieux se seras. Je maudissais ma mère à cet instant, plus jamais. Je haïssais ce qu'elle avait fait de moi, je haïssais ce qu'elle me faisait subir chaque jours... Maintenant je devais fuir Faust et au plus vite. je courais dans le jardin, cherchant un refuge où il ne me trouverais pas. je regardais derrière moi et vis qu'il ne me suivais pas. Je soupirais longuement, reprenant mon souffle, rassurée. Je ne voulais pas avoir à lui rendre des comptes, c'était con. Je m'assis sur un banc de l'école et m'y allongeais ensuite, restant sous la pluie. Je ne voulais voir et parler à personne, je voulais rester seule et tranquille. J'avais besoin de dormir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suicide un soir d'orage - PV FAUST   

Revenir en haut Aller en bas
 
Suicide un soir d'orage - PV FAUST
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Un soir de pleine lune
» Un affreux suicide
» Ce soir, tous les musées sont gratuits !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
StarthClyde :: RPs suspendus-
Sauter vers: