Lorsque la haine se mêle à la magie, il faut savoir faire un choix.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Buvons vite, buvons bien ! - PV Echo ♥ -

Aller en bas 
AuteurMessage
Ruben Andueza Cintas

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 25

Journal de bord
Age:: 23
Pouvoir:: Maître des Ombres ~
Relations::

MessageSujet: Buvons vite, buvons bien ! - PV Echo ♥ -   Dim 22 Avr - 1:51


    « L’alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! » Anonyme


    Finir la journée. Dieu sait comme cela pouvait le ravir. D'autant plus quand il pouvait oublier son rôle de professeur assidu et consciencieux. Non pas que cet aspect de sa vie le dérangeait. Seulement qu'il fallait savoir respirer l'air de la liberté, parfois. Et qu'en aucun cas cette envie aurait pu être menée à bout dans l'enceinte d'un établissement scolaire. Ou bien n'avait-il pas encore trouvé la manière d'y accéder.
    Ruben rêvait d'un petit verre de rhum parfumé au fruit de la passion. Ses amis lui disaient souvent qu'on devenait adulte lorsqu'on appréciait le rhum. Lui, trouvait cette idée totalement débile. Il avait toujours aimé le rhum mais ne s'était jamais senti plus adulte qu'aujourd'hui.
    Ses désirs d'enivrement le conduisirent jusqu'à un pub où il se rendait souvent. Ses pas s'étaient dirigés vers le bar sans qu'il s'en rende forcément compte. Le soleil avait été remplacé par un ciel bleu nuit, mais la lune était certainement cachée derrière d'épais nuages gris. L'air s'était glacé en un rien de temps, et l'appel de la chaleur de l'alcool et des hommes força Ruben à pousser la porte du pub. Comme prévu, une agréable présence l'enveloppa d'une étreinte brûlante, le faisant soupirer d'aise. Mal éclairé, le bar gardait cette ambiance doucereuse qui savait rapprocher les corps et les cœurs. Autour de lui, des hommes et des femmes noyaient leur vie dans les mots et la boisson. Regroupés autour de verres plus vides que pleins, ils laissaient leur langue se délier dans la joie. Les épaules dénudées des femmes attiraient l'œil malin des hommes alors que ces demoiselles gardaient une attention toute particulière aux mains curieuses de leurs compagnons.
    Il se dépêcha de rejoindre le bar. Un tabouret libre murmura son nom et Ruben tâcha de ne pas le faire attendre. Il se hissa sans mal sur la chaise et tira son portable de sa poche. L'icône d'une petite enveloppe clignotait dans un coin de l'écran miniature. D'un geste précis, le jeune homme ouvrit sa messagerie et découvrit son dernier message reçu. Un de ses amis lui proposait de sortir plus tard dans la soirée dans une discothèque qu'ils avaient l'habitude de fréquenter. Il était tout juste dix-neuf heures et Ruben jugea qu'il avait en effet le temps de passer chez lui avant de rejoindre son camarade. Rapidement, il répondit qu'il viendrait, en effet. Mais là, il voulait juste boire un verre de rhum. Histoire de débuter la soirée le plus tranquillement possible. Il interpella le barman et lui commanda la boisson tant désirée. Après quelques secondes d'attentes, il put prendre en main le verre si précieux. Ruben porta le breuvage à ses lèvres et apprécia la chaleur de l'alcool glisser dans sa gorge. Le goût sucré du fruit de la passion lui démangea le palais. Après avoir bu d'un trait ce premier verre, comme à l'habitude, il réitéra l'opération avec le serveur. Son œsophage réchauffé, il saurait maintenant se délecter patiemment de ce verre.
    Les vapeurs d'alcool faisaient remonter en lui d'étranges pensées. Se laissant aller, il eut une pensée pour sa chère sœur ennemie. Ses recherches n'avaient jusqu'alors rien donné. Il avait demandé de l'aide aux mairies via internet, mais il n'avait eu aucune réponse intéressante. La seule piste concrète l'avait mené à appeler un toiletteur canin qui n'avait jamais entendu parler d'Akira ou même d'Espagne. Mais la haine qui animait son cœur n'avait de limite que l'ombre d'elle-même, qui semblait même rayonner dans l'obscurité. Et un échec supplémentaire n'était rien face à la déchéance d'une enfance. Il la retrouverait, il se l'était promis. Elle n'emporterait pas dans la tombe la satisfaction d'avoir manipulé son frère. Elle paierait ce crime si bas et si pitoyable. Elle paierait pour ses mensonges. Elle paierait pour ces années de silence.
    Ruben avala une gorgée de rhum supplémentaire. Elle lui brûla nettement moins la gorge et il reconnut les saveurs fruitées et exotiques. Il reposa son verre sur le comptoir et respira profondément. Son cœur palpitait de colère. Penser à Ana Luisa le rendait toujours nerveux. Il ne savait contrôler ce besoin de la haïr et de la venger. Son corps entier respirait la haine. Tentant de se détacher un peu de ces sombres pensées, il fit s'adossa au bar, les coudes le soutenant. Derrière les clients rougis par l'alcool, les ombres jouaient sur le mur. Détaillant leur théâtre, il porta une nouvelle fois son verre à ses lèvres.

    PS: Promis les suivants, j'éviterai les gros pavééés. :< & Désolée de t'avoir faite attendre (;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Buvons vite, buvons bien ! - PV Echo ♥ -
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes Orks...
» Comment peindre vite et bien avec de la lasure
» Les 1000 morts du barpau
» Un petit assassinat, vite fait bien fait
» Mangeons et buvons, car demain nous mourrons... [Tour I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
StarthClyde :: RPs suspendus-
Sauter vers: