Lorsque la haine se mêle à la magie, il faut savoir faire un choix.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le nouvel arrivant. [ FINIIIIIIIIIIIIE ! MY GAD ! ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Emordnys Xoraplada

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Le nouvel arrivant. [ FINIIIIIIIIIIIIE ! MY GAD ! ]   Ven 6 Avr - 19:42


« Mais voyons, tu sais qui je suis, mon cœur. »


✎ Nom : Xoraplada.
✎ Prénom : Emordnys.
✎ Age : 16 ans.
✎ Sexe : Masculin.
✎ Orientation sexuelle : ... Homosexuelle.
✎ Date et lieu de naissance : Neuf décembre à Brasília, Brésil.
✎ Année : Sixième année.
✎ Groupe : Lytaria.

« J’suis trop fooooort, t’as vu ? »

✎ Don :
Cryomorphose.
Le contrôleur de ce don a la formidable faculté d'avoir une corps entièrement composé de glace.
Bien sûr, il ne sait pas entièrement contrôler ce pouvoir et celui-ci se retourne souvent contre lui. Soit, il n'est pas doué.


« Tu veux que je te dédicace ça, mon chou ? »


Tout le monde connait les jolies petites jeunes filles avec de faibles poitrines et de super belles hanches ? Bien sûr. En plus elles ont de jolies, jambes, n'est-ce pas ? Elles sont quand même petites, ces jolies jeunes filles, hein. Et bien, je vais vous dire, ce petit garçon, là, que vous ne connaissez pas, et bien il est un peu comme ça, on va dire.
Beaucoup de garçons le trouvent "mignonne". Il n'a réellement rien de masculin.
Son air adorable, son sourire rêveur et ses yeux trop plein d'étoiles vous toucheront en plein coeur.
Si vous le souhaitez, car il ne dit quasiment jamais non, son corps entier vous appartiendra : sa peau mate, rougissant à chaque baiser vous sera offerte, ainsi que son petit mètre soixante de douceur, ses quarante kilos de grâce, ses soyeux cheveux blonds lui arrivant à la poitrine, et son visage raffiné et innocent. Dans celui-ci vous aurez un cocktail dont les ingrédients seraient des yeux vert pomme ou sapin selon votre point de vue, pétillants aux longs cils bruns, assortis à des sourcils légèrement arqués dont il prend soin ; ses pommettes hautes ; son petit nez fripon, rose, qui prend si souvent des coups de soleil ; ses lèvres pleines, rougies par les baisers, qui font si souvent une moue mignonne et la langue qu'elles dissimulent, plus agile que son air innocent nous laisse penser ; ses joues roses d'émotion qui adorent se faire embrasser ; son petit menton où aucun poil n'a jamais poussé ; ses petites oreilles à mordiller.
Et puis son cou si tendre qui veut se faire dévorer ; ses épaules frêles qui inspirent la faiblesse ; ses longs bras fins qui ne se lasseront pas de vous enlacer ; ses mains chaudes aux doigts de fée dont les caresses sont plus qu'agréables ; sa poitrine et ses petits tétons rondelets qu'on a envie de titiller du doigt, de la langue ; son dos bien droit, pour conserver l'allure de danseur qu'il possède ; son ventre plat et son aine droite où trône un tatouage tribal ; ses longues jambes fuselées qui s'enrouleront autour de vos reins pour vous attirer encore plus contre lui ; ses jolies fesses rondes et dodues ; ses petits pieds qui n'auraient eu aucun mal à se glisser dans les pantoufles de verre de Cendrillon.
Vous imaginez, n'est-ce pas ? Pas trop moche pour vous ?

Son style vestimentaire... Je vais vous avouer qu'il cache à tout le monde sa nature, enfin, son sexe. Donc ce n'est pas quelqu'un du genre à se balader en jean bien trop grand et t-shirt bien viril. Loin de là l'idée de blesser les garçons en disant qu'il est homosexuel androgyne. Et les homos ne courent pas les rues.
Vous imaginez donc bien qu'il se retrouve "obligé" d'aguicher les jolis garçons hétéros et pour cela, il faut être une fille... ou du moins sembler l'être. Ce qui signifie jolies robes d'été, mini-shorts, chemisiers, slim bien moulants, collants, et tout le tintouin.
Il change souvent de coupe de cheveux, bien que sa coiffure préférée soit bien faire un nœud papillon avec ses cheveux, il lui arrive de les boucler ou encore les lisser, se faire des couettes et tout. Il fait vraiment attention à ceux-ci et dépense des sommes astronomiques pour eux s'il le juge nécessaire... En plus ils sentent la pomme.
Bref : peu commun pour un humain faisant partie de la gent masculine.

De plus sa voix n'a jamais mué, des spécialistes ont certifié que ce ne sera d'ailleurs jamais le cas, idem pour l'augmentation de la taille de son... ses... bijoux de famille ou encore l'apparition de poils ou de muscles. Bref, il a une totale absence de caractères sexuels.


« Connais par cœur mon âme, mon amour. »


Je vous l'ai déjà dit qu'il était quasiment une fille, devant les hétéros, machos et tout, là. Sachez qu'il joue beaucoup de son apparence fragile qui donne cette fameuse impression qu'il a besoin de beaucoup d'amour, d'attention, de protection, comme un petit animal, donc.
Bref, c'est compliqué.
Déjà, il se fera passer pour une personne très simplette, bien qu'il ait un sacré tempérament en réalité, il fait bien semblant d'être comme les filles un peu stupides à cause de leur innocence naïve alors qu'en réalité, il trouve ce genre de comportement fade et ennuyeux. Il veut juste passer son temps en compagnie de beaux garçons et plus précisément visiter leur lit ? Après tout, c'est ce qu'il cherche. Le plaisir. Toutes ces longues heures à parler avec candeur et à garder un sourire doux ou une moue boudeuse aux lèvres étaient dans le seul but de déguster son dû dans le sexe.
C'est bien sûr son plus grand défaut. Il n'a pas besoin d'amour pour cette activité soit disant si "délectable". Il peut vous sembler qu'il est fou amoureux, que son coeur est là pour battre avec le votre, mais il simule si bien l'amour que c'en devient invraisemblable. Dans sa tête il ne tarit pas d'insultes à votre égard. C'est quelqu'un de bien superficiel.
Il s'intéresse aussi à l'argent. Il est cupide et bien égoïste. Surtout quand on veut s'accaparer le peu de personnes présentes dans son estime. Bien sûr il fait toujours comme si de rien n'était ou bien il s'offusque de façon maladroite en suivant son rôle.
Si vous n'êtes pas destiné à visiter son lit (ou plutôt le contraire), vous pourrez voir son réel caractère qu'aucune "amie" n'a jamais deviné. Vous le verrez premièrement réfléchir. Il peut vous sortir des remarques constructives, finalement. De plus, si vous fouillez bien dans ses affaires, malgré ses "Ohh" déçus qui font penser à des zéros pointés, il n'a que de bonnes notes. Mais je vous conseille de pas regarder dans ses placards ou vous subirez son courroux légendaire : et direct un pied là où il faut pas. De quoi vous rendre stérile. C'est dans ces moments-là qu'on voit qu'il n'est pas aussi gentil qu'il n'en a l'air alors qu'il demande de l'affection et se frotte comme un chaton tout gentil contre vous si vous êtes fait pour... les plaisirs nocturnes.
Bref. Malgré ce que je vous dis là, il peut être très gentil s'il vous aime bien... Et essayer de vous manipuler pour aguicher certaines personnes en particulier, méfiez-vous.
Oh, sinon, il n'est pas si mauvais, juste que les personnes ne servant à rien ne l'attirent pas. Comme les moches, par exemple. Bah oui, c'est pas gentil, mais bon.
Aussi, il est narcissique, malgré les "Non mais... Je suis trop laide..." qu'il prononce en reniant sa fierté et son égo... En blessant son amour propre... tout ça pour garder ce pseudo-personnage devant ses amies.
C'est un menteur exceptionnel et un très bon acteur. Il sait même faire pleurer en le faisant exprès. Ne vous fiez pas à ces fausses larmes car les gestes tendres qui auraient comblé plus d'une ne touchent pas son coeur froid.

Passons à ses habitudes. Premièrement, il se réveille tous les jours à cinq heures du matin pour aller se doucher pendant environ trois quarts d'heure pour pas se faire prendre par des personnes de sa connaissance pendant les heures où les douches sont occupées, bien sûr il en prend aussi une le soir, très tôt, au cas ou.
Quand il est sur son lit, il prend toujours son iPod et laisse tourner la même chanson un nombre incalculable de fois.
Il geek pendant des heures sur son ordi portable. Son passe-temps favoris, d'ailleurs.
Il appelle ses parents tous les soirs comme un gentil enfant attentionné qui aime ses parents - bien que ce ne soit pas totalement le cas.

Mais malgré tout cela, il est très facile à convaincre. Peut-être arriverez-vous à le faire changer ? Qui sait.


« Ma vie est légendaire, mon chéri. »


Je pense que le problème devait venir du père, à moins que ce soit un spermatozoïde qui était pas très bien et qui a quand même gagné, qui sait. Mais bon, à la naissance, son coeur et ses poumons étaient dans un état catastrophique... Mais ce gosse état né avec des parents ... milliardaires. Vous allez pas me demander le comment du pourquoi. Il est juste né très très très très riche. Allez savoir.
Soit, lui acheter les médicaments, les soins dans les hôpitaux et tout cela n'a pas été un problème pour ses parents. Mais bon, nous on est pas dans un film. Il n'était pas délaissé et tout le reste. L'un de ses parents était toujours là le soir, le plus souvent, ils mangeaient en famille. Allez pas croire que c'était quelqu'un de seul et tout triste.

Mais on va dire que cette maman très belle et gentille voulait désespérément une fille... Et elle ne voulait pas adopter, pour l'instant. A ce moment-là, Emordnys n'est encore qu'un petit enfant, il n'avait que quatre ans et il avait déjà un professeur particulier. Il apprenait le piano parallèlement. Vous savez, les petits enfants, c'est facile de les habiller en petites filles, même les garçons. A l'époque il n'avait qu'un petit carré ondulé tout mignon et il ne voyait pas le mal à s'habiller comme les filles donc... pour lui, il n'y avait pas de questions à se poser. Juste accepter. Comme un gentil enfant.

Et voilà que maintenant, suite à un caprice, Emordnys va à l'école pour rencontrer des enfants de son âge. A six ans et demi que peut-il nous arriver, n'est-ce pas ? Mais il s'habillait comme une fille... Donc il est plutôt parti de leur côté, comme chaque personne, il a essayé de trouver son camp. Un mot en anglais qui a un équivalent dans la langue de Molière. Quatre lettres. Deux voyelles, deux consonnes. Une syllabe : F.A.I.L. A son âge, y a pas de groupe "travesti". Donc bon, fallait le mieux possible garder son identité de petite fille qui joue à la poupée et sait compter jusqu'à cent, connait son alphabet et sait faire ses lacets. Comme Franklin la tortue ! Vous voyez, dans le dessin-animé et les livres pour enfant. Non ? Tant pis.

Bref, le jour de ses huit ans approchaient. Sa mère l'avait emmené faire du shopping, activité réservée à la gent féminine me diriez-vous, ce qui avait rendu le petit garçon plus qu'heureux.
Et enfin le grand jour arriva. Il avait invité toute sa famille, ses amis, ses parents les leurs avec leurs enfants en prime et tout ce petit monde ne faisait même pas le quart de la population que leur manoir pouvait accueillir... Cette fête aurait pu être grandiose, vous ne pensez pas ? Avec de magnifiques plats, les superbes décorations mais surtout l'adorable robe qu'il avait achetée avec sa mère, elle lui allait si bien... Mais il faut toujours des malheurs quand on veut que tout soit parfait.
Crise cardiaque. Personne ne l'avait vu venir, celle-là. Il a donc dû passer son huitième anniversaire à l'hôpital... Puis on proposa à ses parents une opération : lui greffer un nouveau coeur. Les moyens ne manquèrent pas, l'opération ne laissa qu'une infime ligne blanche sur sa poitrine...

Il a arrêté d'aller à l'école pendant trois mois, au moins. Mais il a découvert quelque chose de bien plus important.
Il se promenait, comme tout le monde, me direz-vous, dans son jardin un beau jour d'été... Puis il sentit un liquide gelé couler dans son dos, il posa ses doigts sur sa nuque, rien d'anormal... Il regarda ses doigts et manqua de faire une attaque.
Il avait envie de crier, sauter dans tous les sens, s'enfuir... Mais il restait là, bêtement, à regarder sa main qui s'était transformer en glaçon. De plus, cet état progressait lentement jusqu'à son coude, puis tout son bras fut changer en une surface lisse et transparente... qui était en train de fondre ! Il dut courir dans la chambre froide pour ne pas mourir au soleil. Et plus il se regardait, plus il avait peur. Qu'allait-il devenir ?

Aujourd'hui, Emordnys a neuf ans et quelques mois. Trois quarts, il pense. Il va rentrerdans une école qui est faite pour les personnes comme lui, qui ne sont pas comme tout le monde. Il ne comprend pas vraiment pourquoi il est comme ça, pourquoi il doit quitter ses parents, mais il savait aussi qu'il ne pouvait pas rester avec eux, contradictoire, non ?
Bref. Il porte toujours le même style de vêtements, il ressemble toujours à la fille que sa mère a toujours voulu avoir... Il avait commencer à la détester, son père aussi, sans qu'il ne comprenne réellement pourquoi.
Il savait jouer du piano, il savait faire du tango et connaissait son texte :
« Bonjour, je m’appelle Emordnys Xoraplda. C’est bizarre, n’est-ce pas ? Tu peux m’appeler Nys-chan, si tu veux. J’espère qu’on va vite devenir amies ! » Bien sûr, c'était ce qu'il fallait dire en présence de filles.
Alors, quand c'était un garçon, il entourait en rougissant l’une de ses mèches de cheveux autour de son index et disait d’une voix douce : « Bonjour, on est dans la même classe de ceci-cela, je crois. » Il aurait baissé les yeux et murmuré. « Je m’appelle Nys Xoraplada, je sais, c’est spécial… » Il aurait sans cesse changé de coins à regarder. « J’espère qu’on s’entendra bien… ».
Bien sûr, ses petits numéros de charme, il leur en a trouvé, des variantes, pour chaque nouveau garçon, il en fallait une nouvelle. Pour chaque nouveau lit, il fallait de nouveaux gémissements. Pour chaque nouveau petit-ami, il fallait de nouveaux mots doux.

Tout ce bordel dans sa vie, tout ça, dure depuis maintenant assez longtemps, n'est-ce pas ? Il a connu beaucoup de choses, maintenant, il s'est fait des amis... Sa maitrise de son pouvoir a dépassé ses espérances sans pour autant être si bonne, mais si maintenant, vous, inconnus doués caractères moins cliché vous mettiez en travers de son chemin de dragueur qui ne compte même plus le nombre ses conquêtes ?
Bonne chance. Vous en aurez bien besoin
.



« Après tout, je suis un narcisse. »

✎ Pseudo : Close.
✎ Age : Entre un et soixante-dix ans.
✎ Sexe : Féminin, je crois.
✎ Comment avez-vous trouvé le forum ? : Echooooooooooooooooooo.
✎ Remarques ? :
✎ Activité : 5,5/7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Echo N. Sayuri
ADMIN - PainღPleasure
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 15/02/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Le nouvel arrivant. [ FINIIIIIIIIIIIIE ! MY GAD ! ]   Lun 16 Avr - 11:37

Bonjour, Bonsoir !
Comme tu as ton vava, je te valide enfin [Désolée pour le retard hein.]


Bienvenue et bon jeu !

___________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starthclyde.forumactif.com
Emordnys Xoraplada

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: Le nouvel arrivant. [ FINIIIIIIIIIIIIE ! MY GAD ! ]   Ven 20 Avr - 15:46

Hééé. Tu me valides quand je suis désespérée et que je me dis que tu m'accepteras jamais et que donc je viens plus trop. u_u
Tu as fait exprès, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Echo N. Sayuri
ADMIN - PainღPleasure
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 15/02/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Le nouvel arrivant. [ FINIIIIIIIIIIIIE ! MY GAD ! ]   Ven 20 Avr - 16:06

Possible (a)

___________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starthclyde.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le nouvel arrivant. [ FINIIIIIIIIIIIIE ! MY GAD ! ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le nouvel arrivant. [ FINIIIIIIIIIIIIE ! MY GAD ! ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guide du Nouvel arrivant
» Nouvel arrivant et en quête d'aventure !
» Guide du nouvel arrivant
» Le Guide du Nouvel Arrivant
» Un nouvel arrivant ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
StarthClyde :: Administration :: Présentations :: ☆ Présentations validées-
Sauter vers: