Lorsque la haine se mêle à la magie, il faut savoir faire un choix.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le silence est parfois inutile. [PV : Ednaëlle Maylived]

Aller en bas 
AuteurMessage
Terrence Cameron

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 26/03/2012
Age : 24
Localisation : Dans les herbes folles, folles de la campagne ~ Non sérieux.... Devant toi, Sconce.

Journal de bord
Age:: 30 ans
Pouvoir:: Métamorphose en Loup
Relations::

MessageSujet: Le silence est parfois inutile. [PV : Ednaëlle Maylived]   Dim 1 Avr - 15:01

    Quelle heure devait-il être ? Quinze heure ? Seize heure ? La pendule était flou, le monde autour était un monde indiscernable. Tout était vague et impossible à distinguer. Une main, des doigts vinrent se faufiler dans la poche arrière pour en sortir une paire de lunette et la placer correctement sur l'arête du nez. La vision du monde extérieur se fit plus net, tout était plus discernable, la vie en était elle-même meilleure. Le regard fixe, coincé sur le tableau d'affichage, l'homme aux lunettes observait les papiers, rajoutant plusieurs d'entre-eux sur le panneau. Faisait-il simplement son boulot ? Bah, c'est ce que beaucoup pense... ou pas.

    D'un geste vif, il s'éloigna du tableau, il n'était pas sociable, il n'était pas quelqu'un de confiance, et pourtant il y a des années, il avait été l'ami de ce cher Lusky, de ce microbe et repoussant matou. La confiance existait bel et bien. D'un pas lourd et sans aucune grâce, il se dirigea vers l'un des nombreux siège qui trônait ici et là. Tous ses élèves étaient en manque d'expérience parfois et d'autre se détachait du lot et savait développer une maîtrise exceptionnelle, il voulait les rendre plus fort, les faire progresser, même si parfois ses méthodes n'étaient pas appréciées, il faisait souffrir, ou y allait en douceur. N'oublions pas que la douceur est une chose qu'il ne connaît pas, il agit directement et sans prendre de gant. Si un étudiant ou un adulte l'énerve il le dira, il n'est aucunement un bon chien-chien qui léchera les bottes d'une quelconque personne pour bien se voir. C'est pareil pour ses cours, personne ne lui fait des avances pour être dans les bonnes grâces, tout le monde subit et fait des efforts, sinon rien.

    C'est dans un soupir qu'il se laissa choir sur le fauteuil, s'armant de son livre calmement. Lire était un bon moyen de se détendre, je ne dirais pas qu'il est quelqu'un qui se détendra derrière un piano, il n'en est pas encore à cette idéologie. Tournant les pages lentement, il lisait les dossiers de chaque élève, pour ne pas paraître paumé, il connaissait déjà certains élèves pour les avoir rencontré par hasard dans les couloirs, mais les autres étaient tout un mystère pour lui. "Tss.... A quoi bon chercher si on se retrouve face à des murs ?" pensa-t-il, il n'avait pas tort, mais il sous-estimait trop les étudiants.... Ou pas, il connaissait vaguement les caractères de chacun, ou du moins il le pensait. Après tout il n'était pas aussi con et extraverti que son collègue Psy'.

    Relevant la tête, il fixa les nombreux élèves rire pleinement, sans pour autant s'énerver ou déclencher une bagarre, il sera tranquille ici, bien que l'envie de jouer un peu de violon lui prenait justement, il devait être patient. Déjà qu'il était assez pénible de vivre dans un endroit avec autant d'odeur, et surtout avec un crétin de chat qui ne savait même pas différencier un cendrier des toilettes, vraiment il allait passer ses années d'enseignement dans la joie et la bonne entente... et peut être dans l'ennui, qui sait ?

    Terrence repéra de loin d'autre élève entrer, son regard se verrouilla sur eux, il ne les connaissait pas, bien qu'une ou deux têtes lui rappelait quelque chose, peut être des étudiants qui participait à son cours, son regard se fit plus perçant, en bon canidé, il n'était pas sociable et le montrait parfaitement dans son regard sombre et plein de noirceur, il se faisait menaçant par le faite de l'habitude et du caractère qu'il s'était forgé. Il soupira à nouveau avant de regarder ses fiches et de mémoriser les visages et noms de chaque personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ednaëlle Maylived

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 20/02/2012

Journal de bord
Age:: 18 ANS
Pouvoir:: absorption des douleurs
Relations::

MessageSujet: Re: Le silence est parfois inutile. [PV : Ednaëlle Maylived]   Dim 1 Avr - 16:38

Maîtrise en groupe.. C'était quoi exactement ? Elle n'en avait pas la moindre idée. Ednaëlle était maintenant depuis un certain nombre d'année dans cette école et elle pouvait malgré tout avouer qu'elle ne connaissait pas toutes les matières enseignées ici. Elle avait une rapide idée sur la question mais sans vraiment pouvoir dire plus. Elle avait toujours pensée que c'était une personne qui aidait des gens à maîtriser leur pouvoir, chose qui serait totalement normal dans une école comme celle ci. Elle avait raison ? Peut être. En attendant, elle ne comprenait pas trop ce qu'elle faisait ici. ses deux mains sur la poignet de sa housse de violon, elle entra dans le hall et regarda chaque personne qui se trouvait autour d'elle. Ils étaient incroyablement heureux.. rire, amusement. Elle resta malgré tout soigneusement à l'écart pour ne pas provoquer de problème. Elle aimait bien observer la foule, un petit sourire sur les lèvres. Puis elle ne connaissait aucun des élèves présents.

Elle se déplaça doucement sur le côté où il y avait moins de monde. Elle n'avait rien demandée à personne pour aujourd'hui, elle avait croisée une fille avec qui elle parlait de temps en temps, ce qui n'était pas désagréable, et qui lui avait conseillé, non presque ordonnée de venir voir les professeurs de cette matière. Alors qu'elle était tranquillement entrain d'accorder son violon dans un coin isolé, comment peut on la déranger ? Surtout qu'elle ne sait pas superbement y jouer, mais si tout le monde l'arrête quand elle veut s’entraîner.. Soi disant qu'elle avait besoin d'apprendre à correctement maîtriser son pouvoir.. tout cela ne changerait rien de toute manière. On ne choisi pas son "don", il peut être très néfaste comme très bénéfique, pourquoi se plaindre ? Pourquoi chercher de l'aide aussi. Dans un mouvement d'agitation, une fille un peu plus jeune qu'elle manqua de tomber. Elle la rattrapa de justesse et sentie sa douleur au bras, l'aspirant par réflexe. L'inconnue de redressa, ne ressentant rien et sourit, la remerciant. Ednaëlle fit un mouvement de tête et marcha vers les panneaux pour s'écarter du monde, frottant son bras pris de douleur. Bon.. peut être qu'un professeur était utile au final.

L'élève regarda autour et essaya de repérer un enseignant. Elle vit alors pour la toute première fois un homme assit sur un siège, tranquillement installer avec des lunettes sur le nez, observant des paperasses. Il était plus vieux que la moyenne ici.. avec un peu de chance, s'en était un ! Elle s'approcha doucement, regardant les feuilles. Des noms, des visages d'élèves.. A moins qu'il ai piqué tout cela, ce ne pouvait être qu'un enseignant oui ! Elle sourit, assez contente, et vient à côté de lui, reprenant la poignet de son étuis à violon à deux mains. Elle ne pourrait pas lui donner d'âge, elle était trop mauvaise pour ça. Elle sourit simplement, comme elle faisait toujours, dans n'importe quelle situation. Sourire.. "Excusez moi. Vous êtes professeur de Maîtrise ?" Elle ne savait pas vraiment comment aborder la chose en fait. La fille l'avait prévenue qu'un des profs étaient loin d'être un tendre, mais c'est peut être ça qui lui fallait.. pas de douceur pour pouvoir s'habituer au reste. "Je n'ai jamais suivis cette matière mais on m'a.. conseillé de venir" Pencha légèrement la tête sur le côté, observant l'homme assit en face d'elle. Rapidement, elle jeta un coup d'oeil pour s'assurer que personne ne s'approche trop près. Elle n'était pas associable, loin de là, mais les gens étaient le plus souvent idiot et inconscient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le silence est parfois inutile. [PV : Ednaëlle Maylived]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Inutile] J'aime / J'aime pas
» Avez -vous honte parfois ?
» ( sujet inutile ) Répertoire des blagues !
» L'ironie du sort est parfois de très mauvais goût [PV Olive]
» Une dérision peut parfois devenir une passion. [Feu Follet]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
StarthClyde :: RPs suspendus-
Sauter vers: