Lorsque la haine se mêle à la magie, il faut savoir faire un choix.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Chambre n°2] Bienvenue chez toi [Erzsébet & Luna]

Aller en bas 
AuteurMessage
Erzsébet Isaakovitch
Admin-the Necromancer
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 22
Localisation : Assise dans un couloir, de la musique dans les oreilles

Journal de bord
Age:: 17
Pouvoir:: Nécromancie
Relations::

MessageSujet: [Chambre n°2] Bienvenue chez toi [Erzsébet & Luna]   Sam 25 Aoû - 9:45

Quand Erzsébet était entrée dans sa chambre, il y a deux jours, elle avait vu un lit, installé dans un coin de la pièce. Elle savait ce que cela impliquait, après tout elle vivait seule dans cette chambre double depuis son arrivée, il y a deux ans!
La Nécromancienne avait donc joué son rôle, et avait rangé tout son bazar dans ce qui était en temps normal son côté de la chambre, afin d’accueillir la nouvelle arrivante, et qu'elle puisse s'installer. Elle avait laissé vide la moitié des placards et des rangements disponibles, bref, elle ne faisait en aucune façon preuve de mauvaise volonté. Au contraire, elle était plutôt curieuse: Qui avait-on pu mettre avec la folle qui voyait les morts?

Erzsébet se doutait que la nouvelle allait arriver aujourd'hui. Quand elle était revenue, après les cours, elle s'était même attendue à la voir déjà. Mais il n'y avait encore personne.
La Hongroise posa son sac sur son bureau et se laissa tomber un instant sur le lit, fatiguée de sa journée. Elle avait encore eu entraînement avec Yoite aujourd'hui, et son corps était tout simplement en miettes. Ses courbatures et ses blessures la faisaient souffrir, mais elle tentait de ne pas y penser, seules les compétences au combat acquises étaient importantes.

Se retenant de grimacer, la Nécromancienne se releva, et alla vers son bureau. Et oui, ses journées étaient épuisantes entre ses cours et l'entraînement, mais elle n'avait pas encore le temps de se reposer. La jeune femme avait une dissertation à rendre, et il fallait bien qu'elle s'y mette.
Elle s'y installa donc, sortit son sujet "Dans quelle mesure la poésie est-elle un genre efficace pour présenter une critique de la société?" et ses recueils de poésie. Elle vissa également son casque sur ses oreilles, et mit à fond Ruine, un de ses morceaux préférés pour commencer à travailler tranquillement. A ses côtés depuis le début, bien qu'elle soit la seule à pouvoir la voir, Kagami la défunte, qui depuis son arrivée ici la suivait en permanence. Toujours vêtue de la robe noire qu'elle portait le jour de son décès, un bras en travers de son ventre pour masquer sa mortelle blessure, son visage marqué par la souffrance éternelle qui ne s'éteindrait jamais pour elle. Debout, appuyée dans un coin de la pièce, elle regardait la jeune Hongroise, immobile.

Erzsébet n'avait pas conscience de la vision qu'elle pourrait offrir à quelqu'un qui entrerait la pièce, comme par exemple la nouvelle venue. Une blonde avec un casque visé sur la tête, vêtue d'une longue tunique noire, d'un serre taille orné de dentelle, pieds nus, penchée sur sa dissertation comme une enfant modèle, véritable ange noir.

___________


Merci à Yoite Rokujo pour ce kit


Erzsébet Isaakovitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna R. Trancy

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/08/2012

Journal de bord
Age:: 17 ans
Pouvoir:: Donner une âme
Relations::

MessageSujet: Re: [Chambre n°2] Bienvenue chez toi [Erzsébet & Luna]   Sam 25 Aoû - 16:36

Luna n'était pas du genre à se fouler. C'est pourquoi ses valises étaient portées par un chat marchant sur deux pattes et étant plus grand qu'elle tout en étant vêtue costume de noble blanc et rouge. Son haut-de-forme sur la tête, l'animal suivait de près sa maitresse en tirant sans grande peine trois énormes bagages appartenant à l'adolescente. Dans les bras de la jeune femme, vêtue certes un peu légèrement contrairement à son serviteur, se trouvait ses trois lapins dépourvus de vie qu'elle gardait tendrement contre sa poitrine et la canne du chat. En faite, Luna se l'était faite faire par un fabricant de jouets juste avant de partir, elle avait déjà prévu que ni elle ni ses trois peluches favorites ne puissent porter toutes ses affaires.

La demoiselle marchait dans les rues, dans les couloirs de l'école, sans même faire attention aux regards interrogateurs des gens qui la fixaient pendant qu'elle passait, un large sourire aux lèvres. Au fur et à mesure de son avancé vers sa chambre, elle chantonnait un petit air enfantin qu'elle continua à fredonner jusqu'à arriver devant la porte de son nouveau petit repaire. Malgré qu'elle fut arrivée à destination, elle n'entra pas tout de suite et s'arrêta simplement de chanter avant de faire volte-face avec grâce pour demander à son serviteur :

-Dis-moi Baron, comment se nomme cette chanson ? Je ne m'en rappelle plus.

Le félin gardait un air neutre, ses yeux jaunes posaient sur sa maitresse avec une tranquillité paternel.
-C'est « My Fair Lady », lady Trancy.

Luna eut l'air satisfaite de cette réponse et ouvra donc la porte en grand dans son élan d'énergie sans même prendre la peine de frapper. Son regard balaya la scène très rapidement, puis se fixa sur l'inconnue assise à son bureau à écouter de la musique. L'adolescente se glissa donc dans le dos de la blonde, se penchant par dessus son épaule pour voir ce qu'elle faisait. Pendant ce temps, le chat était entré dans la pièce et avait commencé à défaire les affaires de sa maitresse. Il faut dire que la jeune femme n'avait pratiquement aucun vêtement, ses valises étaient en faite rempli de peluche. Pendant qu'il faisait son rangement, il interpella sa demoiselle :
-Lady, la curiosité est un vilain défaut.

La belle se redressa pour regarder son animal et eut un petit rire en tirant la langue avant de poser sa main sur l'épaule de l'inconnue afin de finir d'attirer son attention.

Image de Baron:
 

___________
I got lost on highways.
But don't ask me where I've been
Or what I've done.

Oh Lord send me transmissions,
Forgive me for what I've become.



Lonely Soul...

Oh don't you know why
I need her loving you?
'Cause It's no desire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erzsébet Isaakovitch
Admin-the Necromancer
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 22
Localisation : Assise dans un couloir, de la musique dans les oreilles

Journal de bord
Age:: 17
Pouvoir:: Nécromancie
Relations::

MessageSujet: Re: [Chambre n°2] Bienvenue chez toi [Erzsébet & Luna]   Dim 26 Aoû - 7:53

Cela faisait un certain temps déjà que Erzsébet s'était attelée à sa dissertation. Ses recueils de poésie étaient éparpillés sur son bureau, ouverts ou fermés. Sa feuille de brouillon était couverte de note et d'arguments, rédigés dans sa langue maternelle, le hongrois. Cette langue peu gracieuse était tout ce qui lui restait de son éducation à l'orphelinat en Hongrie. Il lui arrivait, quand la jeune femme était bouleversée ou en colère, de repasser instinctivement à cette langue. Et l'écrit lui était spontané, c'est pour ça que son brouillon était en hongrois, et qu'elle traduirait après.

Erzsébet sut que la nouvelle était arrivée quelques secondes avant qu'elle ne pose sa main sur son épaule. En effet, Kagami faisait face à la porte, et elle lui avait fait un signe de la main pour lui signifier qu'elle était arrivée.
Quand elle sentit la main sur son épaule, la Nécromancienne arrêta sa musique et ôta son casque de ses oreilles pour se retourner et se lever. Cependant, elle n'avait pas prévu l'énorme chat, habillé, sur deux pattes, qui rangeaient les affaires de la nouvelle arrivée! La Hongroise écarquilla les yeux, surprise par un élément supplémentaire: Ce chat était vivant! Enfin, vivant dans le sens où il possédait une âme à part entière! En effet, la Nécromancie de la jeune femme lui permettait de distinguer vivants et morts, si ce chat était juste animé, elle n'aurait rien ressenti!

-Ce n'est pas le don du contrôle des objets...Tu peux leur donner une âme!

Erzsébet avait fait cette conclusion à voix haute, au mépris des politesses d'usage. Mais au moins, elle avait compris la raison de la présence de ce chat dans sa chambre. Une fois ce mystère résolu, Erzsébet put reporter son attention sur sa toute nouvelle colocataire:

-Excuse-moi, j'étais surprise, j'en oublie la politesse. Je m'appelle Erzsébet Isaakovitch, bienvenue à StarthClyde!

Et la jeune femme parvint même à sourire de manière à peu près accueillante. Elle détaillait le physique de la nouvelle, elle était très jolie d'ailleurs. En tout cas, Erzsébet était pour l'instant la seule des deux qui pouvait voir et apprécier l'ironie de leur colocation, celle qui voyait les âmes des morts et celle qui pouvait créer des âmes!

___________


Merci à Yoite Rokujo pour ce kit


Erzsébet Isaakovitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna R. Trancy

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/08/2012

Journal de bord
Age:: 17 ans
Pouvoir:: Donner une âme
Relations::

MessageSujet: Re: [Chambre n°2] Bienvenue chez toi [Erzsébet & Luna]   Lun 27 Aoû - 19:33

Luna eut un petit rire discret quand l'inconnue s'exclama avec une grande surprise en remarquant que la jeune femme pouvait donner une âme aux objets d'habitudes inanimés. Baron s'arrêta d'ailleurs de faire son soigneux rangement et fit coulisser ses prunelles félines vers les deux adolescentes pour les regarder du coin de l'œil avant de se dresser face à elle et de faire une révérence en disant :
-Bonjour Lady Isaakovitch, je me nomme Baron, je suis le serviteur de Lady Luna R. Trancy, enchanté de faire votre connaissance.

Après s'être présenter, le serviteur à moustache se remit tranquillement au travail. Il sortait des peluches de toute taille et toute forme, certaines étaient même des poupées ou des marionnettes. Pendant ce temps, la demoiselle aux yeux clairs se tourna vers sa colocataire avec un large sourire, l'analysant du regard en se disant qu'elle avait un certain charme. Finalement, elle s'exclama en saisissant les côtés de sa robe pour faire une demi révérence :
-Enchantée Erzsébet, je suis donc ta nouvelle colocataire, Luna, la donneuse d'âme.

Elle hésita un peu à présenter Abi, Kyou et Kan puisque pour le moment ils étaient inertes et elle préférait attendre que Baron est fini de ranger pour finalement lui ôter la vie le temps qu'elle n'est plus besoin de lui. Remettant une mèche de cheveux derrière son oreille elle se demanda alors comment la demoiselle avait pu deviner aussi facilement son don. Habituellement, les gens disaient qu'elle était une marionnettiste ou quelque chose dans le genre. N'arrivant pas à trouver la réponse à sa question, elle interrogea l'adolescente avec un air amical et curieux :
-Et toi ? Quel est ton pouvoir ?

___________
I got lost on highways.
But don't ask me where I've been
Or what I've done.

Oh Lord send me transmissions,
Forgive me for what I've become.



Lonely Soul...

Oh don't you know why
I need her loving you?
'Cause It's no desire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erzsébet Isaakovitch
Admin-the Necromancer
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 22
Localisation : Assise dans un couloir, de la musique dans les oreilles

Journal de bord
Age:: 17
Pouvoir:: Nécromancie
Relations::

MessageSujet: Re: [Chambre n°2] Bienvenue chez toi [Erzsébet & Luna]   Mar 28 Aoû - 8:37

Erzsébet vit le léger rire de la jeune femme, mais ne s'en formalisa pas outre mesure, loin de là. Elle fut encore un peu surprise que le chat, dénommé Baron, s'adressa à elle. Mais en fait, l'objet de sa surprise, plus que le fait qu'il parle, fut le "Lady Isaakovitch". Il n'y avait jamais eu personne pour lui témoigner autant de politesse avant, autant de respect. C'était juste une façon de parler pour la peluche, la Nécromancienne le savait, mais il n'empêche, que ça fasse bizarre d'entendre son nom de famille utilisé de cette façon.

Elle apprit également le nom de sa nouvelle colocataire, Luna R. Trancy. Un nouveau regard dans sa direction confirma ce que la jeune Hongroise savait déjà: Cette fille était très jolie. Au moment où cette dernière s'inclina plus ou moins devant elle, la Nécromancienne fut encore une fois surprise de tant de politesse à son égard. Elle aurait voulu l'arrêter, lui dire que ce n'était pas la peine, mais elle ne put que la regarder. Kagami le fantôme, dans son coin, souriait légèrement, malgré sa blessure. Quand elle se rendit compte que la vivante la regardait, elle lui fit un petit signe de la main, qui pouvait vouloir dire "Allez, vas-y, n'ai pas peur!"

C'est à ce moment que la dénommée Luna lui demanda son pouvoir. Sans doute voulait-elle savoir comment Erzsébet avait-elle pu deviner la vraie nature de son don avec tant de facilité. Et il lui paraissait tout à fait correct et normal de lui donner une explication, n'est-ce-pas!

-En fait, je suis Nécromancienne, je peux voir les morts, leur parler, me faire posséder par eux. Pouvant distinguer ce qui est vivant de ce qui est mort, ou de ce qui n'est pas tout simplement, c'est la raison pour laquelle j'ai compris très vite la vraie nature de ton don!


Erzsébet se permit un nouveau sourire, comment sa nouvelle colocataire allait-elle réagir au fait qu'elle allait partager la chambre d'une folle qui voyait les morts? En même temps, au vu de l'énorme quantité de peluches que Baron était en train de ranger, la jeune femme devait donner vie à toutes ces peluches, et donc elle ne serait peut-être pas si surprise? Celle qui vivait au milieu des morts, et celle qui vivait au milieu des peluches, au final il n'y avait pas tant de différences sur ce plan!

___________


Merci à Yoite Rokujo pour ce kit


Erzsébet Isaakovitch:
 


Dernière édition par Erzsébet Isaakovitch le Mar 28 Aoû - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna R. Trancy

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/08/2012

Journal de bord
Age:: 17 ans
Pouvoir:: Donner une âme
Relations::

MessageSujet: Re: [Chambre n°2] Bienvenue chez toi [Erzsébet & Luna]   Mar 28 Aoû - 10:28

Les yeux de Luna se mirent à scintiller pendant qu'un large sourire vint illuminer son visage au moment où sa colocataire lui expliqua son don. La jeune femme trouvait ce pouvoir vraiment incryable et pratique, un moyen original de ne jamais se sentir seule. L'adolescente resta un moment admirative avant de finalement se reprendre et de dire dans un élan de gaieté :
-C'est vraiment un don génial ! Tu en as de la chance.

Malgré ses compliments, la demoiselle ne l'enviait pas plus que ça, elle aimait son propre pouvoir et ne l'échangerait pour rien au monde. Petit à petit, le regard de Luna finit par se tourner discrètement vers les feuilles sur le bureau de Erzébest. Elle aperçut presque aussitôt ses brouillons rédigés dans une langue que la donneuse d'âme n'avait encore jamais vu auparavant. Une nouvelle fois, la curiosité de la jeune femme se fit animer par sa colocataire et elle s'empressa de demander en pointant les feuilles du bout de son index :
-D'où viens-tu ?

Bien sur, elle aurait aussi pu le demander à Baron puisqu'elle lui avait fait apprendre un nombre incalculable de chose. Il faut dire aussi que les peluches retenaient les informations d'un seul regard ou d'une seule écoute, ce qui faisait d'elle des créatures pouvant être rapidement exceptionnellement intelligente, à l'exception de certaines très bêtes comme Abi mais ça, tout dépendait de l'âme qu'on lui donnait.

___________
I got lost on highways.
But don't ask me where I've been
Or what I've done.

Oh Lord send me transmissions,
Forgive me for what I've become.



Lonely Soul...

Oh don't you know why
I need her loving you?
'Cause It's no desire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erzsébet Isaakovitch
Admin-the Necromancer
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 22
Localisation : Assise dans un couloir, de la musique dans les oreilles

Journal de bord
Age:: 17
Pouvoir:: Nécromancie
Relations::

MessageSujet: Re: [Chambre n°2] Bienvenue chez toi [Erzsébet & Luna]   Mar 28 Aoû - 17:58

La description de son Don semblait réjouir la dénommée Luna, qui la complimenta sur sa Nécromancie. Erzsébet se fit la remarque qu'elle ne savait pas tout ce que ce pouvoir impliquait, pour le considérer comme un don "génial". Les morts qu'elle voyait n'étaient pas comme les peluches qu'elle animait pour son plaisir, mais plutôt des visions de cauchemars, des êtres profondément blessés et brisés pour la plupart, et Erzsébet ne se sentait jamais aussi seule qu'au milieu des morts. Mais elle n'avait pas le pouvoir de tous les aider, malheureusement.
Mais elle trouva inutile d'en parler ainsi à Luna, de toute façon même en y passant des heures elle ne parviendrait pas à lui faire comprendre ce qu'elle vivait réellement avec ce don. Par parce qu'elle était stupide, non! elle n'en avait pas du tout l'impression, mais simplement parce que des heures de descriptions ne pourrait faire comprendre avec précision la vue d'une personne morte dans un incendie, par exemple.

Erzsébet fronça les sourcils quand elle se rendit compte que Luna regardait ses feuilles de brouillon. Elle ne comprenait pas cette curiosité pour sa dissertation, avant qu'elle ne comprenne: Ses brouillon étaient rédigés en hongrois. L'anglais était la langue de StarthClyde, et en deux ans elle était parvenue à le maîtriser en grande partie, même son accent d'européenne de l'Est était encore très marqué, mêle s'il ne gênait pas la compréhension de ses propos. A l'accent de sa nouvelle colocataire, Erzsébet se doutait qu'elle n'était pas américaine, ni australienne. Elle aurait parié sur écossaise, mais elle ne pouvait être sûre de rien.
C'est à ce moment que la jeune femme lui demanda son origine. Et la Nécromancienne ne se gêna pas pour lui répondre:

-En fait je suis Hongroise d'origine, c'est cette langue que j'utilise sur ces copies. Mais j'ai aussi vécu en France! Et toi, je dirais que tu es...écossaise! Je me trompe?


Erzsébet avait souri, contrairement à d'autres fois elle n'avait pas été troublée par cette évocation de son passé. Après tout, la savoir venue de Hongrie ne pouvait pas faire comprendre à sa colocataire qu'elle avait été élevée dans un orphelinat, et son "séjour" en France, qu'elle avait atterri dans un bordel! Elle pouvait donc lui livrer ces informations sans faire de secrets inutiles.

___________


Merci à Yoite Rokujo pour ce kit


Erzsébet Isaakovitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna R. Trancy

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/08/2012

Journal de bord
Age:: 17 ans
Pouvoir:: Donner une âme
Relations::

MessageSujet: Re: [Chambre n°2] Bienvenue chez toi [Erzsébet & Luna]   Jeu 30 Aoû - 12:59

Luna regarda Baron quand Erzsébet lui dit qu'elle était Hongroise, le chat expliqua alors à sa maîtresse ou se trouvait la Hongrie et qu'elle en était la capitale. L'adolescente haussa alors la tête d'un air hautement admiratif puis elle nota ensuite que sa colocataire avait vécu en France, pays que Luna n'avait jamais eu l'occasion de visiter par contre, elle avait lu des livres qui en parlaient.

Sa colocataire lui retourna ensuite la question en supposant qu'elle était écossaise. Bien joué ! En effet, la jeune Trancy venait belle et bien d’Écosse. Le visage de la demoiselle s'illumina pendant qu'elle rit doucement en disant :

-Bravo, je viens effectivement d’Écosse.

Plus précisément d'un manoir qui était plutôt sinistre pour une enfant et que l'adolescente continuait à voir comme un lieu effrayant même maintenant, peut-être à cause du cimetière qui servait de jardin et qui était plein de statues d'anges pleureurs. Luna glissa son regard vers ses diverses peluches et dit avec un air amusé :
-Je viens d’Écosse mais mes peluches elles viennent de tous les horizons, d'ailleurs il me semble qu'une de mes poupées vient de France.

Elle jeta alors un regard entendu à son serviteur qui lui apporta une magnifique poupée de porcelaine aux longs cheveux bruns frisés et aux yeux d'un bleu profond. En échange, la jeune femme rendit sa canne au chat. Luna tendit alors la poupée à hongroise.

-Je viens de la recevoir, c'était un cadeau d'anniversaire de mon oncle qui était en voyage à Paris, mais elle n'a pas encore eut droit à une âme, elle n'a d'ailleurs pas de nom, tu veux bien m'aider à la nommer ?

C'était la première fois qu'elle proposait ça à quelqu'un, il faut dire aussi que c'était la première fois que quelqu'un n'était pas effrayé par son don. Cependant, Luna se doutait que si Erzsébet n'avait pas encore peur d'elle, c'était parce qu'elle n'avait pas encore rencontrer Abi, Kyou et Kan, ses trois petits gardiens qu'elle tenant toujours dans ses bras.

___________
I got lost on highways.
But don't ask me where I've been
Or what I've done.

Oh Lord send me transmissions,
Forgive me for what I've become.



Lonely Soul...

Oh don't you know why
I need her loving you?
'Cause It's no desire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erzsébet Isaakovitch
Admin-the Necromancer
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 22
Localisation : Assise dans un couloir, de la musique dans les oreilles

Journal de bord
Age:: 17
Pouvoir:: Nécromancie
Relations::

MessageSujet: Re: [Chambre n°2] Bienvenue chez toi [Erzsébet & Luna]   Ven 31 Aoû - 8:05

Erzsébet fut contente d'avoir touché juste, sa nouvelle colocataire venait effectivement d'Ecosse. Un bon point pour elle! StarthClyde était vraiment une école passionnante pour cela, les élèves venaient de tous les horizons, et c'était vraiment enrichissant! Pas étonnant que même les Clydes demandent à venir étudier ici!

Luna lui expliqua ensuite que ses peluches venaient de plein de pays différents, et Erzsébet lui sourit gentiment. Elle manifestement passionnée par ses peluches, et avec son don elle avait trouvé l'exutoire parfait pour la solitude. Et, quand on voyait le nombre impressionnant qu'elle en avait apporté, elle était sans doute sans cesse entourée. Mais Erzsébet se demandait si cela pouvait réellement remplacer des amis Humains, ou si il ne s'agissait que d'un ersatz. En même temps, elle se posait la question...Elle vivait sans cesse au milieu des morts, et n'avait en ce jour qu'une seule amie chère: Ednaëlle! Alors, que pouvait-elle savoir sur l'amitié? Si Luna était heureuse ainsi, c'était très bien pour elle!

C'est alors que le dévoué Baron apporta à sa maîtresse une magnifique poupée, et Luna lui expliquait qu'elle venait de France. Erzsébet avait le souvenir d'en avoir vu de telles, dans les belles vitrines des boutiques de Paris. Mais elle n'aurait jamais pensé pouvoir en approcher une de si près...C'était comme un rêve d'enfant qui se réalisait par un étrange concours de circonstances. Et son trouble ne fit qu'augmenter quand sa colocataire de fraîche date lui proposa de l'aider à la nommer!

Pour masquer ses émotions refoulées, la Nécromancienne se plongea dans la réflexion, pour trouver un nom français qui correspondrait bien à cette poupée. Elle avait beaucoup de noms en tête, mais elle savait que pour un objet de cette valeur, il fallait lui trouver le nom qui lui correspondrait totalement!

Tandis qu'elle y réfléchissait, une idée principale s'imposa dans son esprit. Simplement, elle ne pourrait pas expliquer à Luna pourquoi ce prénom s'était imposé à elle aussi facilement. En réalité, c'était le prénom d'une des filles, avec elle en France durant ces années difficiles de sa vie. Erzsébet était le Corbeau, fière et sombre elle ne desserrait pas les lèvres, ne se plaignait jamais et attendait son heure. Cette fille-là, était le Soleil. Immensément belle et joyeuse, on pouvait presque croire que les souillures qu'elle subissait n'avaient pas prise sur elle, que malgré son statut de moins que rien, les hommes étaient impurs, et indignes de la toucher. Erzsébet ne savait pas ce qu'elle était devenue...Si ça se trouve, avec le "bazar" qu'elle avait mis là-bas au moment de sa fuite, les autres filles avaient pu partir aussi...On ne pouvait pas dire qu'elle avait des amies là-bas, mais si une seule autre personne avait pu partir, la jeune femme voudrait que ce soit elle.

-Pourquoi pas...Valentine? C'est un prénom tout à fait français, et il est très beau, je trouve qu'il correspondait bien à cette poupée! Qu'en dis-tu?

Après tout, il s'agissait de sa poupée, c'était donc à elle de savoir si ce prénom lui plaisir. Si ce n'était pas le cas, elle n'allait pas lui en vouloir, et en chercherait simplement un autre!

___________


Merci à Yoite Rokujo pour ce kit


Erzsébet Isaakovitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna R. Trancy

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/08/2012

Journal de bord
Age:: 17 ans
Pouvoir:: Donner une âme
Relations::

MessageSujet: Re: [Chambre n°2] Bienvenue chez toi [Erzsébet & Luna]   Ven 31 Aoû - 11:22

Luna fut ravie de voir la jeune femme se mettre à réfléchir sérieusement à un nom pour la poupée. Au bout d'un petit moment, elle finit par lui proposer la prénom de Valentine pour ensuite lui demander si ça lui plaisait. La demoiselle eut un grand sourire et dit aussitôt :
-C'est toi qui choisis mais si tu veux un autre avis …

Elle regarda Baron qui hocha la tête en signe d’acquiescement avant de se mettre bien droit dans une position très noble. La jeune femme posa alors sa main sur les yeux de la poupée, pendant que le chat devenait inerte, la poupée de porcelaine prenait vie. Elle regarda alors à droite et à gauche, observant les lieux avec attention avant de lever la tête vers Luna, la fixant comme-ci elle la reconnaissait. La donneuse d'âme lui sourit et lui dit avec douceur :
-Bonjour ma belle, je suis Luna, ta maîtresse et voici mon amie Erzsébet, c'est celle qui va te donner un nom.

La poupée tourna alors la tête vers la hongroise, posant ses yeux bleus sur elle. Comme Luna n'était pas sûre que sa colocataire allait parler, elle lui expliqua avec douceur :
-Présente toi simplement à elle et donne lui son nom, tu peux aussi lui demander si ça lui plaie mais généralement les premières fois, les âmes n'ont pas vraiment de caractère, c'est à force de lui donner vie qu'elle aura une vraie personnalité, comme une petite humaine.

Pendant qu'elle parlait, Luna jouait doucement avec les cheveux de sa petite protégée qui semblait apprécier. La jeune femme tentait un maximum de les détendre, l'une comme l'autre, elle avait envie de voir si elle pouvait créer un lien entre une autre personne qu'elle et sa poupée. Elle songea alors que si Erzsébet et Valentine devenait proche, elle offrirait la poupée à la demoiselle mais maintenant il fallait qu'Abi, Kyou et Kan ne tente pas de détruire tout ce que la donneuse d'âme était entrain de mettre en place.

___________
I got lost on highways.
But don't ask me where I've been
Or what I've done.

Oh Lord send me transmissions,
Forgive me for what I've become.



Lonely Soul...

Oh don't you know why
I need her loving you?
'Cause It's no desire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erzsébet Isaakovitch
Admin-the Necromancer
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 22
Localisation : Assise dans un couloir, de la musique dans les oreilles

Journal de bord
Age:: 17
Pouvoir:: Nécromancie
Relations::

MessageSujet: Re: [Chambre n°2] Bienvenue chez toi [Erzsébet & Luna]   Sam 1 Sep - 8:23

Le sourire qui apparut sur les lèvres de Luna quand elle lui proposa comme prénom Valentine fit immensément chaud au coeur à Erzsébet, qui sourit en retour, bien qu'un peu plus maladroitement. Elle reporta son regard sur la poupée encore inerte, tandis que la donneuse d'âme jouait de son pouvoir. Cela ne pourrait qu'être intéressant de voir ce qui se passait.

Mais le plus intéressant fut ce qu'elle ressentit. En effet, au fur et à mesure, la Nécromancienne pouvait sentir l'âme qui prenait vie dans le corps de la poupée, et c'était bien sûr pour elle une expérience totalement nouvelle! Elle en avait d'ailleurs les yeux écarquillés de surprise, c'était tellement étrange de par sa nouveauté!

La jeune donneuse d'âme se mit ensuite à parler avec la poupée nouvellement animée, avec une délicatesse et une grande douceur. Erzsébet avait l'intuition qu'elle montrait là une face de sa personnalité qui n'apparaissaient qu'en présence de ses peluches et de ses poupées. Comme elle se montrait toujours très douce et gentille envers les défunts qui lui adressaient la parole, alors qu'elle pouvait se montrer si méfiante envers les Humains vivants qui se risquaient à sa compagnie!

Cependant, Erzsébet tiqua dans la donneuse d'âme la présenta comme son amie. Non pas tiquer dans le mauvais sens bien sûr, mais le caractère de la jeune femme était tel qu'elle ne pouvait rester sensible à une telle déclaration, même si elle était sans aucun doute anodine pour Luna! Mais bon, après tout, elles étaient colocataires, et allaient donc forcément beaucoup se côtoyer, et alors, peut-être...

La poupée rencontra son regard quand Luna lui indiqua que ce serait elle qui choisirait son prénom. Erzsébet soutint son regard, se mordant légèrement la lèvre inférieure. Elle fit un pas en avant pour se retrouver juste devant la poupée et l'observa de plus près. Le silence se prolongea un certain temps, et la Nécromancienne prit enfin la parole, tout doucement, et avec tendresse:

-Bonjour, je suis Erzsébet. Je voudrais te donner le prénom de Valentine. Est-ce-que ça te plaît?

Et la jeune femme attendit patiemment la réponse de la poupée, après tout il s'agissait de son nom, et même si, comme l'avait dit Luna, elle ne possédait pas encore de personnalité propre, elle avait le droit de choisir! A partir du moment où un être était doté d'une âme, Erzsébet, en bonne Nécromancienne qu'elle était, le respectait totalement en tant que personne à part entière.

___________


Merci à Yoite Rokujo pour ce kit


Erzsébet Isaakovitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna R. Trancy

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/08/2012

Journal de bord
Age:: 17 ans
Pouvoir:: Donner une âme
Relations::

MessageSujet: Re: [Chambre n°2] Bienvenue chez toi [Erzsébet & Luna]   Dim 2 Sep - 19:10

La poupée sourit délicatement et dit d'une petite voix claire et douce :
-Oui, merci.

Luna en fut la première surprise, elle se demanda si c'était son pouvoir qui avait augmenté ou autre chose. Cette petite chose de porcelaine à l'apparence humaine qui avait désormais une âme et un début de caractère était une réelle fierté pour la jeune femme. Maintenant qu'un premier lien était créé, l'adolescente voulait voir si elle pouvait faire encore mieux. Elle voulait savoir si elle pouvait faire de sa colocataire hongroise, la maitresse de Valentine.

-Erzsébet, ça te dérange d'être mon cobaye ?

Elle avait un petit sourire gêné mais malgré tout, elle ne laissa pas vraiment le temps à la demoiselle de répondre que déjà elle se tourna vers sa création qui la regarda aussitôt et lui demanda :
-Valentine, puisque je ne suis pas celle qui t'as nommé, je ne suis pas ta maitresse.

La poupée eut l'air choquée avant de prendre un air totalement perdue et triste. Luna voulut la rassurer mais la petite française la devança pour l'interroger :
-Qui est mon maitre ?

La jeune femme eut l'air vraiment ravie de cette question et pointa l'hongroise du doigt. La poupée fixa alors Erzsébet très intensément, s'attendant à ce qu'elle parle. Ne voulant pas laisser sa colocataire dans la confusion totale, elle s'empressa de lui expliquer :
-Aurais-tu un ruban ou quelque chose à lui offrir ? Cela marquera le faire que tu es sa nouvelle maitresse.

Oui, chaque peluches, poupées et marionnettes avaient eu droit à quelque chose appartenant à Luna.

___________
I got lost on highways.
But don't ask me where I've been
Or what I've done.

Oh Lord send me transmissions,
Forgive me for what I've become.



Lonely Soul...

Oh don't you know why
I need her loving you?
'Cause It's no desire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erzsébet Isaakovitch
Admin-the Necromancer
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 22
Localisation : Assise dans un couloir, de la musique dans les oreilles

Journal de bord
Age:: 17
Pouvoir:: Nécromancie
Relations::

MessageSujet: Re: [Chambre n°2] Bienvenue chez toi [Erzsébet & Luna]   Lun 3 Sep - 7:10

La poupée répondit, d'une jolie voix, à par l'affirmative, à la demande de Erzsébet, ce qui lui fit sincèrement très plaisir. Elle la remercia, et accepta son nom. Elle était par conséquent Valentine, et ce par sa volonté. La Nécromancienne était vraiment contente d'avoir la chance de pouvoir assister à cette sorte de cérémonial sans doute totalement unique, et inconnu d'elle. Et même plus encore, de pouvoir y participer! Elle se promit de remercier Luna quand ce serait terminé, pour l'instant elle était trop absorbée par ce qui se passait sur ses yeux.

C'est alors que Luna fit à la Hongroise une étrange demande, qui déstabilisa Erzsébet un instant. Mais elle n'eut pas le temps de se reprendre et de lui demander des précisions, car Luna ne le lui laissa pas, et annonça de but en blanc à Valentine qu'elle n'était pas sa maîtresse.

Luna lui avait dit que les poupées venant juste d'obtenir une âme n'avaient pas encore de personnalité propre. Mais ce qui était certain, c'était qu'elles pouvaient d'ors et déjà ressentir les émotions. Car l'expression qui se peignit alors sur le beau visage de porcelaine de Valentine fit même mal à au coeur de la Nécromancienne. Sans doute que les peluches ou les poupées, même celles dotées d'une réelle personnalité, ne pouvaient pas vivre sans maître.

Quand Valentine demanda qui alors son maîtresse, Erzsébet écarquilla les yeux quand elle se rendit compte que Luna la pointait du doigt. Elle ne voulait tout de même pas qu'elle soit la maîtresse de la poupée! C'était comme lui faire un cadeau, mais un cadeau qu'elle ne pouvait pas accepter! Ne serait-ce que parce que cette poupée avait été offerte à sa colocataire, par son oncle! Elle ne méritait pas qu'on lui fasse un tel présent!

La jeune femme allait d'ailleurs protester, au risque de blesser Valentine, mais Luna s'adressa de nouveau à elle, en lui demandant de lui offrir quelque chose qui marquerait son appartenance. Ravalant ses paroles, Erzsébet se détourna et fouilla un instant dans son petit coffret à bijoux, posé sur son bureau. Elle trouva au bout de quelques secondes ce qu'elle cherchait, et revint avec. Il s'agissait en fait d'un bracelet en dentelle, qu'elle aimait beaucoup. Elle vint avec une grande délicatesse, le passer autour du cou de porcelaine de Valentine, comme s'il s'agissait d'un tour de cou, qui d'ailleurs lui allait très bien. Une fois qu'elle eut refermé le fermoir et ajusté le bijou, la Nécromancienne fit un pas en arrière, comme pour attendre la suite. Elle n'avait toujours pas dit un mot. Pour une fois, la fière à la langue bien pendue ne savait pas quoi dire.

___________


Merci à Yoite Rokujo pour ce kit


Erzsébet Isaakovitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna R. Trancy

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/08/2012

Journal de bord
Age:: 17 ans
Pouvoir:: Donner une âme
Relations::

MessageSujet: Re: [Chambre n°2] Bienvenue chez toi [Erzsébet & Luna]   Lun 3 Sep - 14:07

La poupée semblait ravie mais la donneuse de vie l'était encore plus. Elle posa sa protégée sur le bureau de sa colocataire et aussitôt, la poupée marcha vers Erzsébet d'un pas sur et tranquille, ses talons faisaient un petit bruit singulier sur le bois et les feuilles. Une fois fasse à la jeune femme, elle saisit de ses petits mains les côtés de sa longue robe en velours et les tira doucement pour faire la révérence.
-Je suis enchantée de te rencontrer, Erzsébet Isaakovitch. Je suis Valentine ta poupée.

Oui ! Luna avait réussis ! Elle avait transféré son statut de Maitre à sa colocataire ! Ça n'en avait pas l'air mais c'était pourtant un réel exploit pour l'adolescente, enfin, c'était surtout une expérience qu'elle n'avait encore jamais ça puisqu'elle n'avait jamais eu d'ami.

Et soudain, l'écossaise eut comme un vide qui se forma au fond d'elle. Elle avait l'impression d'avoir un manque profond enfoui dans son être. Inspirant profondément comme-ci elle manquait d'air, elle se tourna vers Erzsébet avec un regard un peu anxieux et lui dit dans un petit halètement :

-Je … Ça te dérange ... Si ... Si je dés-anime ta poupée ?

Il fallait qu'elle redonne vie à son trio maléfiques de lapins noirs. La jeune femme avait l'impression que si elle ne les avait pas à ses côtés, elle allait mourir.

___________
I got lost on highways.
But don't ask me where I've been
Or what I've done.

Oh Lord send me transmissions,
Forgive me for what I've become.



Lonely Soul...

Oh don't you know why
I need her loving you?
'Cause It's no desire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erzsébet Isaakovitch
Admin-the Necromancer
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 22
Localisation : Assise dans un couloir, de la musique dans les oreilles

Journal de bord
Age:: 17
Pouvoir:: Nécromancie
Relations::

MessageSujet: Re: [Chambre n°2] Bienvenue chez toi [Erzsébet & Luna]   Sam 8 Sep - 7:31

Luna posa la poupée sur le bureau, et Valentine s'avança vers Erzsébet, avant de faire la révérence devant elle, et de la reconnaître comme sa maîtresse. La donneuse d'âme avait donc réussi son pari, celui de faire de la Nécromancienne la maîtresse de cette poupée. Cette dernière en restait d'ailleurs bouche béé, incapable de comprendre ce qui était en train de se passer sous ses yeux. Cela voulait à présent dire qu'elle était sa maîtresse...Mais qu'est-ce que cela impliquait exactement? Avait-elle besoin de soins particuliers? Elle n'en savait à vrai dire, rien du tout.

A ce moment, Luna parut se sentir mal. Elle cherchait à reprendre sa respiration, et Erzsébet écarquilla les yeux de surprise. Peut-être faisait-elle un malaise, comment savoir? La jeune Hongroise s'approcha d'elle, dans l'idée de la soutenir pour la faire s'allonger un peu. OK, ses connaissances dans le domaine étaient nulles, mais elle se disait que ça ne pouvait pas lui faire de mal, au vu de la pâleur de sa peau. Mais la Nécromancienne n'eut pas le temps de la toucher, que Luna lui demandait qu'une voix haletante si elle lui permettait de rendre à nouveau inerte Valentine.

Pour être franche, la jeune femme n'avait pas la moindre idée de la façon dont cela pourrait arranger les choses. Maintenant, elle ne connaissait rien de son don et de ses contraintes, alors pas question de protester. Elle récupéra Valentine avec une grande délicatesse et alla l'allonger sur son lit, avant de revenir vers Luna, prête à l'aider si elle le pouvait:

-Bien sûr, désanime-là, Luna.

Elle ne savait pas en quoi cela pourrait lui être utile, mais bon, on verrait bien après tout! Erzsébet était bien placée pour savoir que les désagréments liés aux dons ne sont pas toujours compréhensible par les autres. Après tout, avait-elle déjà réussi à expliquer clairement à quelqu'un combien il est difficile de garder son attention sur ce qu'il dit quand un défunt est en train d'hurler son désespoir juste derrière lui? La Nécromancie pouvait engendrer bien des problèmes, même dans les situations ordinaires du quotidien, et il n'était pas rare que Erzsébet passe pour folle. Il y avait les dons les plus improbables réunis dans cette école, mais quand elle affirmait que le sien était de voir les morts...On ne la croyait pas toujours! Non mais quelle ironie! Sans doute que dès qu'on touche à la mort, les croyances l'emportent sur la magie.

___________


Merci à Yoite Rokujo pour ce kit


Erzsébet Isaakovitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna R. Trancy

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/08/2012

Journal de bord
Age:: 17 ans
Pouvoir:: Donner une âme
Relations::

MessageSujet: Re: [Chambre n°2] Bienvenue chez toi [Erzsébet & Luna]   Sam 8 Sep - 17:39

D'un geste rapide et impatient, la demoiselle passa sa main au dessus de ses trois lapins dans ses bras. Presque aussitôt après, Valentine redevint une poupée de porcelaine inerte pendant que la jeune femme desserrait son étreinte pour que ses peluches tombent au sol. Sans beaucoup de surprise, les créatures de tissues tombèrent sur leurs pattes arrières avec douceur avant de se regardaient entre eux pour finalement faire de grand sourire carnassier qui dévoilait leurs dents aiguisées. L'un des lapins leva alors la tête vers sa maitresse et fut surpris de la voir si mal. Saisissant doucement la cheville de la demoiselle entre ses petites mains, il lui demanda d'un air inquiet :
-Luna ? Tu vas bien ?

Presque aussitôt, les deux autres s'arrêtèrent de rire et regardèrent l'écossaise avec la même angoisse que leur partenaire tout en se rapprochant d'elle à leur tour. Reprenant son souffle, Luna fit un grand sourire à ses créatures en les reprenant dans ses bras :

-Je vais bien, ne vous inquiétez pas.

Elle frotta doucement son visage au leurs pour qu'ils se tranquillisent avant de les poser sur le bureau de sa colocataire. Les petits herbivores rembourrés se déployèrent alors, l'un étudiant les notes de la demoiselle pendant que les deux autres faisaient les idiots sur le rebord de la table.
-Erzébet, je te présente Abi, Kyou et Kan, mes trois meilleurs amis. Les gars, je vous présente Erzébet, ma colocataire et nouvelle amie.

Dès qu'elle eut finie les présentations, les peluches foudroyèrent l'hongroise du regard. Ils semblaient soudainement très agressifs et encore plus maléfiques que d'habitude. Leurs yeux en bouton étaient rouges sang, une étincelle flamboyante animant d'avantage leur regard démoniaque.
-Ton amie ?

Répéta finalement le plus grincheux des trois qui empêchait son collègue de tomber dans le vide. La jeune femme parut aussitôt gênée et remit une mèche derrière son oreille avant de leur dire en se dandinant de droite à gauche :
-Aller les gars, soyez gentils avec elle et dites lui bonjour.

Voyant qu'ils ne semblaient pas vouloir coopérer, elle continua d'un regard de chaton battu abandonné un soir d'hivers sous la pluie et dans le froid, sans eau ni nourriture, seul, les mains jointes comme une prière :
-S'il vous plaie.

Il eut ensuite un petit temps de silence puis ils dirent en chœur :
-Enchantée Erzébet.

Le plus intelligent des trois fit un pas en avant vers l'inconnue et se pencha légèrement d'un air nonchalant :
-Je suis Kyou, voici Abi, le plus idiots de mes frères et celui qui t'observe comme-ci il allait te dévorer c'est Kan.

___________
I got lost on highways.
But don't ask me where I've been
Or what I've done.

Oh Lord send me transmissions,
Forgive me for what I've become.



Lonely Soul...

Oh don't you know why
I need her loving you?
'Cause It's no desire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erzsébet Isaakovitch
Admin-the Necromancer
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 22
Localisation : Assise dans un couloir, de la musique dans les oreilles

Journal de bord
Age:: 17
Pouvoir:: Nécromancie
Relations::

MessageSujet: Re: [Chambre n°2] Bienvenue chez toi [Erzsébet & Luna]   Sam 15 Sep - 7:51

Luna passa la main au dessus de trois peluches en forme de lapin, celles qu'elle avait dans les bras depuis le début, et aussitôt Valentine retomba dans l'inconscience. Cependant, les trois lapins s'animèrent, et se laissèrent tomber au sol. Erzsébet ne comprenait pas bien le but de la manœuvre, mais après tout, elle ne connaissait rien ou presque de ce don.
L'une des peluches demanda à Luna si elle allait bien. Et il était vrai que depuis qu'elle les avait animés, la jeune donneuse d'âme semblait se porter beaucoup mieux. Sans doute que le lien qui les unissait était très fort.

La jeune femme se chargea de faire les présentations entre les peluches et la Nécromancienne. Cela lui fit chaud au coeur qu'elle la définisse comme son amie, mais les trois lapins n'étaient manifestement pas de cet avis. Déjà que Erzsébet ne les trouvait pas très avenants au départ, mais là... Il devinrent carrément effrayants. S'ils le pouvaient, aucun doute qu'ils la massacreraient sur place. Leur relation semblait totalement exclusive, et le trio de peluches devaient sans doute poser certains problèmes dans la vie relationnelle de Luna.
Luttant contre un réflexe qui aurait été tout à fait légitime, Erzsébet se retint de toutes ses forces de reculer d'un pas. Elle s'était toujours vantée n'avoir peur de rien ni de personne, ce n'était pas pour reculer devant trois lapins en peluche, aussi menaçants soient-ils!

Luna s'était sans doute douté depuis le début de la réaction que cela susciterait chez eux, et elle leur demanda d'être gentil avec elle. Erzsébet n'aurait pas cru le moins du monde que cela calmerait leur hostilité à son égard, mais après un moment ou elle les supplia presque, les lapins abandonnèrent et se dirent "enchantés". Mais bon, chacun dans cette pièce savaient qu'ils ne l'étaient pas le moins du monde, et que si la jeune Hongroise montrait le moindre signe de faiblesse, ils la tailleraient en pièces.

L'une des peluches fit un pas et présenta à nouveau les trois lapins. Il semblait le moins menaçant des trois, mais pas forcément le moins dangereux, selon l'avis de Erzsébet. Cependant, ils étaient les amis de Luna, sa nouvelle amie, et il était donc de son devoir de se comporter correctement. Elle fit donc comme si elle n'avait rien remarqué de leur hostilité ou comme si elle s'en moquait, et répondit assez gentiment tout de même:

-Enchantée de vous rencontrer.

___________


Merci à Yoite Rokujo pour ce kit


Erzsébet Isaakovitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna R. Trancy

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/08/2012

Journal de bord
Age:: 17 ans
Pouvoir:: Donner une âme
Relations::

MessageSujet: Re: [Chambre n°2] Bienvenue chez toi [Erzsébet & Luna]   Lun 17 Sep - 5:33

Luna fut tranquillisée de voir la tournure que prenait les évènements, elle espéra alors que cela dur. Par chance, ses lapins oublièrent l'hongroise pour s'intéresser à leur nouvel environnement. Bondissant agilement de la table, ils se mirent à courir partout dans la pièce.
-C'est ça ta nouvelle chambre alors ? C'est très coquet je trouve mais un peu petit quand même.

Commenta Kyou qui regardait partout d'un air admiratif. Abi, lui, était déjà entrain de mettre le bazar, jouant avec toutes les affaires qu'il lui passait sous la patte que ce soit à Luna ou à Erzébet pendant que Kan se faufilait parmi les autres peluches pour voir si la jeune femme avait pensé à toutes les emporter.
-Ils sont pleins d'énergie, je devrais déjà te dire pardon car ils vont sûrement très vite te rendre folle.

Dit l'écossaise à sa colocataire dans un sourire un peu gêné. Elle, elle avait l'habitude de ses peluches et les connaissait par cœur, de plus, elle les aimait et les connaissait depuis qu'elle était toute petite mais pour une personne extérieur à tout ça, cela risquait de vite devenir énervant. Et puis soudain, la demoiselle aperçu Kyou qui tentait de venir regarder sous la robe de son amie. Si il y avait bien une chose qui énervait la donneuse d'âme, c'était la perversité de ce lapin, il était certes très intelligent mais cela ne changeait en rien au fait qu'il était un vrai obsédé.

Foudroyant l'animal rembourré, elle demanda alors d'une voix plus sombre et menaçante :

-Kyou, qu'est-ce que tu fais ?

La peluche eut un sursaut de terreur et s'arrêta, à quelque pas des jambes d'Erzsébet puis regarda sa maitresse avant d'avoir un rire nerveux :
-Mais rien voyons Luna.

Sans perdre de son énervement, elle fit signe à sa créature de s'approcher d'elle, ce que la bête fit d'une façon très raide et très stressée. Une fois à bonne distance, Luna shoota dans la pauvre peluche de toutes ses forces, le lapin s'envola et vint s'écraser contre le mur pour retomber sur le lit. Un peu sonné mais indemne, ses frères vinrent vite se jeter à côté de lui :
-T'es vraiment un boulet Kyou !

Se moqua aussitôt Kan pendant qu'Abi se pliait de rire en répétant le mot "boulet".

___________
I got lost on highways.
But don't ask me where I've been
Or what I've done.

Oh Lord send me transmissions,
Forgive me for what I've become.



Lonely Soul...

Oh don't you know why
I need her loving you?
'Cause It's no desire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erzsébet Isaakovitch
Admin-the Necromancer
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 22
Localisation : Assise dans un couloir, de la musique dans les oreilles

Journal de bord
Age:: 17
Pouvoir:: Nécromancie
Relations::

MessageSujet: Re: [Chambre n°2] Bienvenue chez toi [Erzsébet & Luna]   Dim 23 Sep - 9:34

Les lapins en peluche de Luna commencèrent à observer la chambre et à y déambuler librement, sous les regards de Luna et de Erzsébet. La jeune Nécromancienne commençait à se dire qu'il ne devait pas être toujours facile de vivre avec trois tornades pareilles! Mais bon, Luna devait sans doute y être très attachée, ce qui était compréhensible. Ils étaient ses éternels compagnons, et au moins elle n'était jamais totalement seule...Après tout, c'était un moyen comme un autre de combattre la solitude. Et Erzsébet savait très bien que chacun cherchait son propre moyen de combattre la solitude. Après, quand on était le possesseur d'un Don, on pouvait parfois trouver des solutions...originales, à cette solitude qui ronge le coeur des Vivants comme des Morts.

Luna s'adressa ensuite à la jeune Hongroise, et s'excusa par avance de leur comportement, s'il venait à la gêner. Mais la jeune femme secoua gentiment la tête. Ils avaient beau être assez difficile à vivre pour qui n'était pas Luna, elle les supporterait. Après tout, elle devait le faire, à présent elles étaient colocataires.

C'est à ce moment que Luna s'adressa à l'un de ses lapins d'une voix extrêmement menaçante. Sans comprendre, Erzsébet se retourna, et aperçut l'un des lapins en peluche tout près de ses jambes. Pendant un instant, elle ne comprit pas ce qu'elle voulait faire, avant qu'elle ne se rappelle qu'elle portait une robe. Non mais attendez, ce lapin...Voulait regarder sous sa robe? C'était possible qu'une peluche ai ce genre d'envie? Un peu nerveuse, Erzsébet rabattit un peu sa robe contre ses jambes, tandis que le lapin s'approchait de Luna, manifestement stressé par la punition qui l'attendait.

Et cette dernière ne se fit pas attendre, car un énorme coup de pied de la jeune femme l'envoya faire un gros bisous au mur. La Nécromancienne écarquilla les yeux de surprise. Elle restait spectatrice de la scène sans trop oser y prendre part.

___________


Merci à Yoite Rokujo pour ce kit


Erzsébet Isaakovitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna R. Trancy

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/08/2012

Journal de bord
Age:: 17 ans
Pouvoir:: Donner une âme
Relations::

MessageSujet: Re: [Chambre n°2] Bienvenue chez toi [Erzsébet & Luna]   Sam 29 Sep - 17:18

Lucy soupira profondément, elle était vraiment exaspérée par le caractère de Kyou. Mais alors qu'elle allait encore gronder son compagnon, le plus idiot des trois, c'est à dire Abi, vint tirer sur sa bote gauche pour attirer son attention. Baissant la tête, elle s'accroupit pour le saisir dans ses bras et lui demanda :
-Qu'y a-t-il ?

Le petit lapin eut l'air ravis que la jeune fille le prenne dans ses bras mais une fois le bonheur passé. Il se mit à dire dans un anglais plutôt correct bien qu'hésitant :
-Est-ce qu'on peut sortir ?

Mais oui c'est vrai ! Ils n'avaient pas encore prit l'air ! C'était sûrement pour ça qu'ils avaient autant d'énergie. L'écossaise ne réfléchit pas bien longtemps avant de répondre :
-Oh oui on va aller visiter l'école tout de suite.

Sa créature de tissue sauta alors de ses bras et entraina ses frères vers la porte pendant que Luna se tournait vers sa nouvelle colocataire.
-Bon et bien je vais aller faire le tour des lieux avec le trio infernal, on se voit à l'heure du diner.

Elle lui fit un dernier sourire et commença à sortir sous les piaillements de ses trois peluches qui s'impatientaient très rapidement.

___________
I got lost on highways.
But don't ask me where I've been
Or what I've done.

Oh Lord send me transmissions,
Forgive me for what I've become.



Lonely Soul...

Oh don't you know why
I need her loving you?
'Cause It's no desire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Chambre n°2] Bienvenue chez toi [Erzsébet & Luna]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Chambre n°2] Bienvenue chez toi [Erzsébet & Luna]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bienvenue chez nous
» Bienvenue chez moi...
» Tadadam ! Joy ! Serpentard
» Bienvenue chez moi ! [PV]
» [Finie] Antre de la neige et de la glace, bienvenue chez moi !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
StarthClyde :: RPs suspendus-
Sauter vers: