Lorsque la haine se mêle à la magie, il faut savoir faire un choix.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Départ en vacances [Erzsébet, Seishin, Shinsen]

Aller en bas 
AuteurMessage
Erzsébet Isaakovitch
Admin-the Necromancer
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 22
Localisation : Assise dans un couloir, de la musique dans les oreilles

Journal de bord
Age:: 17
Pouvoir:: Nécromancie
Relations::

MessageSujet: Départ en vacances [Erzsébet, Seishin, Shinsen]   Mar 7 Aoû - 8:28

Erzsébet était nerveuse. Eh oui, la grande fière qui n'avait peur de rien en théorie...avait peur! En même temps, il faut reconnaître que la situation n'avait rien de simple. Elle devait partir rencontrer des gens qu'elle ne connaissait, mais qui elle allaient la connaître! Enfin, pas elle...Kagami...

Dans le hall, la jeune femme était assise sur sa valise, bien maigre d'ailleurs, puisqu'elle n'avait pas grand chose à emporter, se rongeant les ongles dans un geste frénétique, elle avait déjà trois doigts qui saignaient! A côté d'elle, bien que visible seulement par la Nécromancienne, Kagami la regardait en souriant, manifestement elle avait du mal à cacher sa joie, et c'était tout à fait compréhensible: Après des décennies passées seule, elle allait retrouver des personnes chères!

Il faut dire que son amie vivante faisait preuve de toute sa motivation dans cette affaire! Elle avait même été jusqu'à troquer ses vêtements gothiques déchirés pour un petit short en jean noir et un t-shirt corseté blanc. Elle avait fouillé dans les magasins jusqu'à trouver des vêtements qui se rapprochaient le plus de ce que portait Kagami, même si la défunte s'escrimait à lui dire que c'était inutile. Elle avait même failli se teindre les cheveux, mais Kagami avait été intraitable là-dessus! Les vêtements, c'était le maximum!
Mais Erzsébet ne l'entendait pas de cette oreille. Après tout, les fameux Ikerian et Shiro allaient se retrouver face à une fille dont ils ne connaissaient rien sur le plan physique! Alors, autant essayer de...faciliter le contact, non?

C'est donc dans cet état d'esprit que la Nécromancienne attendait Seishin et Shinsen, qui lui avaient donné rendez-vous ici pour se rendre chez leurs grands parents. Mais Erzsébet était nerveuse, après tout c'était Kagami qu'ils emmenaient, pas elle, elle n'était que l'intermédiaire forcé de leur relation! Et elle avait la peur au ventre, celle faire tâche dans le décors...

___________


Merci à Yoite Rokujo pour ce kit


Erzsébet Isaakovitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinsen Akaime

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 21/02/2012

Journal de bord
Age:: 18 ans
Pouvoir:: Aeromorphose
Relations::

MessageSujet: Re: Départ en vacances [Erzsébet, Seishin, Shinsen]   Lun 13 Aoû - 8:56

En faite ce matin la, Shinsen avait totalement oubliée que c'était le début des vacances, et donc qu'ils devaient emmener Erzsébet chez eux pour les vacances. Il avait fallut que son frère lui remette en mémoire l'évènement, pourtant d'importance, pour que la jeune femme se souvienne du jour que l'on était.

-...Meeeeerde !

A peine levée, la Lytaria se retrouva a réunir frénétiquement ses affaires et a les fourrer dans sa valise pêle-mêle, sans prendre le temps de les plier, rajouta par dessus tout ça les deux-trois cahiers qu'elle noircissait régulièrement de ses histoires, sa trousse et en dernier ses livres de cours puisque de toute façon, sa mère allait criser si elle ne se consacrait pas un minimum a ses études... bien que la jeune femme sache exactement ce qu'elle voudrais faire plus tard : écrivaine. Mais bon...

Elle descendit ensuite précipitamment les escaliers jusqu'au hall, manqua une marche en arrivant en bas et réussi in extremis a se rattraper sur sa valise puis avisa Erzsébet dans le hall. Elle avait beau être toute essoufflée et échevelée, elle adressa un immense sourire a celle qui allait les accompagner chez eux.


-Salut ! Tiens, tu as changé de vêtements ? Remarque, tu as bien fait, ma mère ne supporte pas le genre de fringues que tu portais avant, même si moi je trouves ça joli.

Bon... Alors elle état p'tetre pas très douée pour rassurer les gens, mais au moins elle était sincère ! Quoi que... elle devait au moins prévenir la jeune femme du caractère imbuvable de sa mère. Son père était tout a fait sympathique, mais sa mère était un genre de rocher qui refusait de bouger de sa place et sur lequel on aurait collé des paillettes, des rubans et qu'on aurait peint en doré. Une belle femme strict et dominante, et avec ses idées bien définies.

-Tiens, vaut p'tetre mieux que je te prévienne d'ailleurs... Pour ma mère. Elle est super strict, elle passes son temps a dire a tout le monde ce qu'il doit faire, et les gens qu'elle ne connait pas ne font pas exception a la règle. Faut juste pas faire attention a ce qu'elle dit. Sinon tu va repartir de chez nous avec du phare a joues rose, une petite robe a pois et des sandales a fleur.

Tout en parlant, Shinsen traîna sa valise jusqu'au centre du hall pour la poser a côté de celle d'Erzsébet avant de s'asseoir a son tour dessus pour attendre son frère.

-Juste.... Pourquoi tu as changé de style ?

Ok, ça servait a rien de le demander, mais la jeune femme était curieuse, et elle avait pas l'habitude de voir la gothique habillée normalement... Donc elle se demandait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://siyarell.forumgratuit.org/
Seishin Akaime

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 21/02/2012

Journal de bord
Age:: 18 ans
Pouvoir:: Electrokinésie
Relations::

MessageSujet: Re: Départ en vacances [Erzsébet, Seishin, Shinsen]   Mer 29 Aoû - 8:56

Seishin soupira avec consternation lorsque sa soeur fourra brutalement tout ce qui pouvait rentrer dans sa valise avant de partir en coup de vent par la porte. Cette fille était décidément incapable du moindre sérieux...dire que c'est sa frangine, ça en serait presque une honte. Pour sa part, cela faisait déjà un moment qu'il avait fait ses affaires et était prêt, mais contrairement à sa jumelle, ses effets personnels tenaient dans un petit sac, il aurait été aisé de croire qu'il se rendait simplement en cours. e jeune homme vivait sur des principes très "légers" malgré les apparences, et malgré la crise qu'allait piquer sa mère si par malheur il la croisait, Seishin résolut de ne prendre que le nécessaire, et encore il dut se forcer à prendre un peu plus, histoire de ne pas décevoir grand-mère Shiro et surtout de pas salir chez ses grand-parents.
Aussi avait-il simplement fourré des sous-vêtements de rechanges et quelques fringues de secours dans son sac, ça rentrait sans problème, puis s'était affairé à remettre un minimum en ordre les lits, le sien était déjà nickel depuis bien longtemps, le temps qu'il se décide à réveiller sa soeur en somme, puis descendit le sac sur l'épaule rejoindre les deux femmes qu'il trouva en train de discuter dans le hall. Il y avait quelque chose de changé chez Erzsébet...ah oui, sa tenue.


"Salut..."

Lança t-il avec un enthousiasme débordant, il donnait presque l'impression d'être morose à l'idée d'aller chez ses grand-parents, en vérité il était fou de joie ! Quitter cette école de timbrés et aller retrouver papy et mamie était, après être avec sa sœur, son plus grand plaisir. D'autant plus que cette fois ils ramenaient quelqu'un, il voyait déjà les allusions douteuse du vieux pervers à qui ni l'âge ni la guerre n'a toujours pas mis de plomb dans la cervelle, et ce quelqu'un était en prime un lien direct avec la fameuse Kagami qui a peut-être sauvé les deux amoureux à leur époque... En fait il crevait d'envie de voir la rencontre, d'en apprendre plus, d'avoir des détails, et surtout de voir la relation qui unissent les trois anciens élèves, à tel point qu'il était forcé de faire la gueule pour ne pas éclater d'impatience et d'enthousiasme, et pus en prime, il devait bien l'avouer, cette fille était pas si désagréable qu'il l'avait imaginé...de bonnes vacances en perspective ! Même s'il sentait que le "compteur baffe" que Shiro colle à son conjoint allait exploser...ça n'en serait que plus amusant.

"Bon, on y va ?"



[hrp : désolé pour le retard et le court post, mais là j'savais pas du tout quoi dire en fait...si vous voulez j'éditerais pour rallonger, raconter le voyage, l'arrivée chez les grand-parents, tout ça tout ça...là j'ai pas osé, je me suis dis que vous voudriez peut-être faire un truc entre temps]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erzsébet Isaakovitch
Admin-the Necromancer
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 22
Localisation : Assise dans un couloir, de la musique dans les oreilles

Journal de bord
Age:: 17
Pouvoir:: Nécromancie
Relations::

MessageSujet: Re: Départ en vacances [Erzsébet, Seishin, Shinsen]   Jeu 30 Aoû - 8:10

Alors que Erzsébet attendait sans cesser de se ronger les ongles, la suivante arrivée fut Shinsen, avait manifestement une grande précipitation. Elle avait sans doute eu du mal à se réveiller. Lâchant momentanément ses ongles, elle adressa un sourire à la jeune femme qui s'était approchée d'elle, manifestement un peu speed encore. Erzsébet lui fit signe de la main de se calmer, elles avaient tout le temps devant elle, pas la peine de s'inquiéter comme ça!

-Bonjour Shinsen!

Et la jeune femme enchaîna aussitôt sur le changement subit de sa garde robe. Erzsébet était tout de même un peu surprise que ça se remarque à ce point, aussi vite. Ca la changeait tant que ça? Mais bon, l'heure n'était pas au questionnement vestimentaire, et la Nécromancienne regarda Shinsen s'asseoir sur sa valise, et lui parler de sa mère pour la mettre en garde. Mais Erzsébet n'était pas inquiète, dans la catégorie des gens qui avaient tenté à tout prix de la faire changer, elle était persuadée s'être déjà frottée à plus coriace que sa mère. Après tout, elle était ainsi, après avoir élevée dans un orphelinat religieux en Hongrie!

-Oh, mes vêtements? J'en ai changé simplement pour Kagami. Elle ne s'habillait pas du tout en gothique comme moi, et je me suis dit que porter des vêtements plus...neutres, faciliterait l'échange, c'est tout!

Et Erzsébet parvint même à sourire une nouvelle fois, ignorant le soupir exaspéré que poussait Kagami dans son coin, qui n'avait été d'accord pour cela. Mais bon, elle n'était pas fâchée contre lui, et vient murmurer quelque chose à l'oreille de Erzsébet, alors que cette dernière voyait Seishin débarquer:

-Salut Seishin! Vous avez tous les deux le bonjour de Kagami!


Et dans son coin, la défunte hocha la tête. Elle ne voulait prendre possession du corps de la Nécromancienne qu'au tout dernier moment, pour lui laisser le temps de se faire des amis de Shinsen et Seishin. Après tout, elle le méritait bien, non?

Erzsébet descendit de sa valise quand Seishin donna le signal du départ, en saisissant la poignée pour la faire rouler. Pour la première de sa vie, elle partait en vacances...

___________


Merci à Yoite Rokujo pour ce kit


Erzsébet Isaakovitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinsen Akaime

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 21/02/2012

Journal de bord
Age:: 18 ans
Pouvoir:: Aeromorphose
Relations::

MessageSujet: Re: Départ en vacances [Erzsébet, Seishin, Shinsen]   Lun 3 Sep - 13:09

Souriant toujours largement, la jeune femme se releva de sur sa valise et en saisit la poignet pour la soulever et la traîner derrière elle. Elle n'était pas trop lourde, ça allait... Commençant a marcher d'un pas joyeux, presque guilleret, elle leva le poing en l'air, une réplique lui brûlant la langue :

-En route vers l'aventure !

Puis elle éclata de rire et commença a marcher derrière Erzsébet et son frère...

Ils allèrent vers la gare, la jeune femme engageant la conversation autant qu'elle le pouvait avec ses deux compagnons de voyage, parfois a la traîne parce-qu'elle s'était arrêtée pour regarder quelque chose, parfois devant même courir pour les rattraper... Finalement ils finirent par arriver a la gare, et Shinsen soupira de soulagement avant de poser lourdement sa valise sur un banc libre en se passant la main sur le front.


-Je crois que c'est toi qui a les billets de train Sei....

Le laissant vérifier ça, elle se tourna a nouveau vers Erzsébet pour lui sourire et trouver encore u, énième sujet a aborder avec elle : cette fois ça porterait sur la couleur de ses cheveux.

-Tu sais que tu as les cheveux de la même couleur que ceux de grand-mère ? Et ce n'est pas qu'elle est vieille, elle avais les cheveux blancs même quand elle avait une quinzaine d'années, je le sais elle et grand-père en ont des photos chez eux !

La Lytaria regarda ensuite les mèches de ses propres cheveux, d'une couleur assez particulière, d'un blond tellement clairs qu'il en semblaient parfois blancs, mais qui prenaient parfois des reflets rosés a la faveur de certaines lumières... En tout cas, ramener quelqu'un en vacance ainsi promettait d'être sympathique, ça leurs changeraient un peu de chercher a fuir constamment le logement familial pour échapper au fanatisme conformiste de bourgeois de sa mère... Des fois elle s'étonnait que son père, si tranquille, se soit marié a une femme aussi strict, mais que veut-on... l'amour a ses raisons que la raison ignore~

[HRP : Bon, j'ai avancé jusqu'à la gare... si il y a un soucis hésitez pas a le dire !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://siyarell.forumgratuit.org/
Seishin Akaime

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 21/02/2012

Journal de bord
Age:: 18 ans
Pouvoir:: Electrokinésie
Relations::

MessageSujet: Re: Départ en vacances [Erzsébet, Seishin, Shinsen]   Ven 7 Sep - 10:41

Seishin rendit son bonjour à Erzsébet, sans parvenir vraiment à conserver dignement l'attitude froide et taciturne au dernier degré qu'il adoptait quotidiennement pour faire fuir les autres, autant il ne tenait pas à être dérangé par des imbéciles, autant il espérait avoir l'air d'un "méchant" et de décourager les gens de venir rôdeur auprès de sa sœur...ce qui ne l'empêcha pas de se plaquer la paume sur le front avec un magnifique "plaf" quand celle-ci s'écria à l'aventure. Que ce soit être bien d'être complètement à l'ouest comme ça...
Durant le trajet, il parla tout de même peu, de gré ou de force, l'enfant Akaime n'était pas un grand bavard, mais il répondait tout de même lorsqu'on lui parlait, criant à sa jumelle de se bouger un peu lorsqu'elle se retrouvait trop à la traîne...quelle poisse d'être aussi étourdie ! Un jour il va bel et bien l'égarer pour de bon, il ferait peut-être bien de lui mettre une laisse quand ils sortent comme ça, au moins il sera sûr de pas la perdre... Ils arrivèrent à la gare quand il en était à ses réflexions, elle portait déjà des colliers, donc un nouveau modèle ne devrait pas tant la gêner que ça, puis au moins il sera sûr qu'elle ne se jette pas d'elle-même dans des ennuis... Il sortit en sursaut de ses pensées lorsqu'elle lui adressa la parole, inconscience des sombres machinations que complotait son frère.


"Ouais, ouais...vaut mieux de toute façon, toi tu les aurais oublié...encore..."

Il vérifia ça, et oui, il en était bien en possession, c'était donc réglé de ce coté là... Ils confiaient bien peu de choses à Shinsen qui a la fâcheuse tendance d'oublier bien des choses. D'où l'idée de la laisse tiens, faudra qu'il y réfléchisse sérieusement un jour, ça réglerait bien des problèmes... La cascade ininterrompue de paroles de la frangine le tira à nouveau de ses pensées avec un soupir à moitié amusé qu'exaspéré. Il jugea opportun d'intervenir, après tout il pouvait bien causer un peu lui aussi, ils allaient en avoir le temps.

"T'en fais pas, elle est toujours comme ça, si jamais tu veux t'en débarrasser, montres-lui un truc au pif, ça devrait la distraire..."

Voyant le train s'annoncer, Seishin rajusta sur ses épaules son sac et commença à se diriger vers la voie indiquée, attendant et s'assurant que les deux filles le suivent, ça serait bête d'en laisser une sur le carreau, l'une comme l'autre. Ils grimpèrent ensuite chacun leur tour dans le wagon et s'installèrent là où ils purent en restant ensemble, l'électrique jeune homme laissant à sa sœur tout le loisir de s'assoir contre la fenêtre, sachant qu'elle serait absolument invivable à force de regarder le paysage défiler et de s'extasier devant tout et n'importe quoi, mais il en avait déjà fait l'expérience, et savait alors qu'elle serait encore pire si on ne le lui permettait pas.
Lorsque le véhicule à rallonge se mit en route, le Starth soupira et cala son coude quelque part pour pouvoir appuyer son menton sur son poing, autant il savourait d'avance, et dore et déjà, les délicieux moments qu'il allait pouvoir passer avec sa bien-aimée sœur, la présence de ses grands-parents ou de Erzsébet n'entachant en rien ce doux rêve, sans compter que les vacances promettaient d'être passionnantes entre la bienveillance de grand-mère Shiro et les lubies survoltées du pépé infatigable, bien étonnant qu'il n'ait eu qu'un seul enfant d'ailleurs se disait parfois Seishin, et la rencontre entre les anciens élèves de l'Académie et le fantôme de Kagami serait particulièrement intéressante...tout était beau, magnifique, et le laissait d'avance rêveur...

Sauf la présence de sa mère, il craignait de ne devoir la supporter si par malheur elle anticipait et venait passer quelques jours auprès des grands-parents, bien qu'elle ne puisse supporter Ikerian, beaucoup trop...beaucoup on ne saura jamais quoi, elle ne parvenait jamais à le qualifier tant il représentait un cauchemar pour elle, que ce soit sur un point de vue de comportement ou d'habits. En même temps il faut bien le reconnaitre, le papy n'est pas l'homme le plus soigné et distingué de la terre...bien au contraire en fait, c'est plutôt une espèce de malade mental complètement allumé...
Un frisson violent agira brusquement Sei, il venait de se rappeler d'un détail, un détail particulièrement contraignant...le grand-père adorait lui coller soudainement une cuillère sur le nez à toute occasion ! Et pour son grand malheur, en ce moment il avait tendance à être un peu trop magnétique, en fait ces vacances allaient aussi avoir leur lot de problèmes...il soupira et reprit la parole.


"Erzsébet ! Prends pas peur si un homme complètement dingue avec de grands cheveux et un bandeau sur les yeux te drague, c'est pas un psychopathe ou un violeur, ça sera juste le grand-père...parait qu'il a toujours été comme ça...mais t'en fais pas, il est gentil, de toute façon il aime trop grand-mère pour essayer de la tromper."

C'était une petite précision à faire, on sait jamais, des fois que le pépé soit absent à leur arrivée et qu'elle le rencontre lors d'une sortie, et puis juste aussi pour qu'elle prenne pas peur, mieux vaut être prévenant avec celui-là. Quant à l'amour qu'il avait pour sa belle, il n'y avait aucun doute possible, ils leur avaient tant et tant de fois racontés leurs histoires...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erzsébet Isaakovitch
Admin-the Necromancer
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 22
Localisation : Assise dans un couloir, de la musique dans les oreilles

Journal de bord
Age:: 17
Pouvoir:: Nécromancie
Relations::

MessageSujet: Re: Départ en vacances [Erzsébet, Seishin, Shinsen]   Sam 15 Sep - 8:22

Et c'était parti. Le trio quittèrent ensemble l'académie en direction de la gare, agrémenté par les rêveuses discussions de Shinsen, et Seishin qui manifestement cachait sa joie comme il pouvait. Erzsébet, de son côté, semblait perdue dans ses pensées, obnubilée par l'attente de ce qui allait se passer, quand elle allait rencontrer Ikerian Tigerspear (oui, elle avait dans la tête les dénominations de Kagami, donc pas le changement de nom de l'électrique), et Shiro. Elle avait toujours cette impression persistante qu'elle n'avait pas sa place dans ce beau tableau de retrouvailles. Marchant à ses côtés (Erzsébet avait adapté son rythme de marche au sien, car la défunte traînait toujours sa mortelle blessure), Kagami continuait d'essayer de la rassurer, lui disant qu'elle était tout à fait à sa place, que Seishin et Shinsen étaient tous deux contents de l'avoir avec eux etc. La Nécromancienne hochait la tête de temps à autre, discrètement en signe de compréhension, mais ça rentrait par une oreille, et ça sortait par l'autre! Elle ne pouvait pas réellement y croire...

Après un peu d'attente une fois à la gare, ils entrèrent tous les trois dans le train qui devaient les emmener sur la route des vacances. Erzsébet eut un petit sourire en pensant que ce devait être la première fois qu'elle prenait le train. Légalement, en tout cas.
Seishin laissa volontairement à sa soeur jumelle la place près de la fenêtre, et Erzsébet prit place contre la fenêtre, en face d'eux, Kagami s'asseyant à côté d'elle. Après tout, elle était immatérielle, mais elle n'avait pas envie de voyager debout! Ne serait-ce que pour soulager un peu la douleur de sa blessure.

Erzsébet ne pouvait pas nier qu'elle était très heureuse de pouvoir s'évader un peu. Et puis...A moins qu'ils ne vivent à côté d'un cimetière, les défunts devraient la laisser un peu tranquille pour la durée de ces vacances, pour son plus grand soulagement. Après tout, elle était toujours prête à les écouter, à les aider quand elle pouvait, mais c'était également extrêmement difficile psychologiquement pour elle, et un peu de repos lui ferait sans aucun doute du bien.
Mais en même temps...Ses éternelles craintes refaisaient très facilement surface, dès qu'elle posait son regard sur les jumeaux ou sur Kagami, en fait. Elle faisait son possible pour se sortir ça de la tête, se disant qu'elle aurait tout le temps d'y penser une fois arrivés, mais rien n'y faisait...

Au bout d'un certain temps, Seishin lui adressa la parole, lui demandant de ne pas s'inquiéter des attitudes ... excentriques ...de Ikerian. Se permettant même un sourire, la Hongroise lui répondit:

-Ne t'en fais pas, c'est gentil de me prévenir, mais Kagami l'a déjà fait! Je n'ai pas l'intention de m'effrayer de ça!

Et la Nécromancienne se permit même -ô miracle!- un léger rire. Ce n'était pas grand chose, mais son visage en fut comme transfiguré, illuminé. Le Corbeau était déjà d'une grande beauté, mais la voir sourire était quelque chose...

___________


Merci à Yoite Rokujo pour ce kit


Erzsébet Isaakovitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinsen Akaime

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 21/02/2012

Journal de bord
Age:: 18 ans
Pouvoir:: Aeromorphose
Relations::

MessageSujet: Re: Départ en vacances [Erzsébet, Seishin, Shinsen]   Sam 15 Sep - 15:08

Shinsen prit place sur le siège que lui laissa son frère avec un large sourire après avoir déposée péniblement sa valise sur le porte-bagage au dessus de sa place. Immédiatement suspendue a la vitre, la jeune femme regarda le paysage défiler avec un large sourire et les yeux pétillants. Elle regarda ainsi dehors endant un moment lorsque Seishin se mit a parler, la faisant sursauter :

    -Erzsébet ! Prends pas peur si un homme complètement dingue avec de grands cheveux et un bandeau sur les yeux te drague, c'est pas un psychopathe ou un violeur, ça sera juste le grand-père...parait qu'il a toujours été comme ça...mais t'en fais pas, il est gentil, de toute façon il aime trop grand-mère pour essayer de la tromper.


Et de Erzsébet de répondre alors que Shinsen se retournai pour les regarder et suivre un minimum la conversation :

    -Ne t'en fais pas, c'est gentil de me prévenir, mais Kagami l'a déjà fait! Je n'ai pas l'intention de m'effrayer de ça!


La nécromante eut un petit rire, et c'était la première fois qu'elle l'entendait rire. Son visage s'éclaira même d'un léger sourire, et Shinsen posa ses mains sur l'accoudoir extérieur de leur siège a elle et Seishin pour se pencher en avant et scruter la jeune femme aux cheveux blancs. Elle la regarda ainsi un moment.

    -Tu sais que tu es très jolie quand tu souris ?


Un soubresaut du train la fit lâcher prise sur l'accoudoir et elle s'étala de tout son long sur les genoux de son frère, se cognant douloureusement le menton au bras de plastique du fauteuil. Elle se redressa d'un bond, les yeux humides avec un "Aïe" retentissant et se plaqua la main sur le menton qui commençait à devenir tout rouge.

    -Ah mais quel idiote...


Elle se frotta un peu le menton, les yeux toujours humides, assise sur les genoux sur son siège. Décidément, maladroite et tête en l'air, il fallait toujours qu'elle se fasse mal stupidement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://siyarell.forumgratuit.org/
Seishin Akaime

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 21/02/2012

Journal de bord
Age:: 18 ans
Pouvoir:: Electrokinésie
Relations::

MessageSujet: Re: Départ en vacances [Erzsébet, Seishin, Shinsen]   Jeu 20 Sep - 18:12

Seishin s'efforçait tant bien que mal tant que possible de conserver une certaine réserve, tant par habitude que par fierté, n'aimant pas se montrer...au naturel. Aussi, même lorsque Erzsébet se mit à rire, son qui lui allait très bien par ailleurs, quel dommage qu'elle ne le fait pas plus souvent, et ne put retenir un mince sourire lorsque sa sœur lui en fit la remarque. Et soupira lourdement, soudainement las, lorsqu'elle se rétama brutalement lors de l'écart d'un train contre son accoudoir, s'écrasant lamentablement sur ses genoux avant de se relever, le menton rougissant et les yeux commencer à larmoyer alors qu'elle s'apitoyait sur son état.

"Ça, oui, pour être une idiote tu es une idiote...et d'un beau morceau en prime".

Et soupirant encore, il saisit sa jumelle par les épaules et l'allongea sur ses genoux, sur le dos, et commença à lui frotter la tête, une envie soudaine, puis bon, comme ça au moins elle ne lui en voudra pas de l'avoir enfoncé et elle se remettra plus vite de son "choc". Et puis...même s'il ne l'avoua pas, et qu'il n'y prêta pas garde alors qu'il regardait le doux visage de sa frangine, il se détendit et eut un autre sourire, qui lui ne s'effaça pas aussi vite qu'il était venu.

"Restes là un moment, ça t'évitera de faire d'autre bêtises Shin'..."

Il releva ensuite les yeux sur leur nouvelle amie, pas le moins du monde gêné par la situation et étant à présent détendu, il ne chercha ni pensa plus à faire sa tête de "dur", Il n'était plus à l'école, retournait voir ses grands-parents, aussi attachants qu'agréables, et avait maintenant sa sœur en travers des genoux, que demander de plus ?

"Tiens, Erzsébet, tu es originaire d'où ? Tu as un accent assez étrange, tu es étrangère ?"

Habituellement, il n'aurait même pas fait mine de remarquer ce genre de détail, mais là il se sentait trop léger, pour une rare fois, pour conserver sa froide "dignité", et puis tant qu'à devoir vivre avec elle durant ces vacances, surtout si elle devait, et deviendrait sans doute, effectivement leur amie, autant la connaitre un peu mieux non ? Après tout, pourquoi pas ? C'est toujours intéressant d'en savoir long sur ses proches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erzsébet Isaakovitch
Admin-the Necromancer
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 22
Localisation : Assise dans un couloir, de la musique dans les oreilles

Journal de bord
Age:: 17
Pouvoir:: Nécromancie
Relations::

MessageSujet: Re: Départ en vacances [Erzsébet, Seishin, Shinsen]   Mer 10 Oct - 17:04

Le voyage continuait, et Erzsébet parvenait presque à s'insérer dans une conversation à peu près normale, chose tout à fait nouvelle à ses yeux, il faut bien le dire. Cependant, ce qui lui fit le plus plaisir, c'est quand Shinsen lui dit qu'elle était jolie quand elle souriait. Erzsébet en garda une expression de merlan frit pendant quelques secondes, tellement en fut surprise. Elle était belle, c'était indéniable, mais elle l'ignorait totalement, c'était la première fois qu'on le lui disait, à fortiori dans un moment de joie comme celui-là. Elle parvint tout de même à reprendre une contenance, mais elle avait été ébranlée, c'était certain.

C'est à ce moment là que Shinsen eut son petit accident d'accoudoir, et termina sa course sur les genoux de son jumeau, qui ne semblait pas étonné outre mesure des problèmes de sa soeur. Il la fit rester dans ses position, et commença un peu à caresser ses cheveux. Erzsébet, bien qu'elle garda cette remarque pour elle, trouvait cette scène touchante, assez représentative selon elle de la relation qui unissait Seishin et Shinsen: Tant qu'ils seraient ensemble, ils n'auraient jamais besoin de personne d'autre, ils ne seraient jamais seuls...En un sens, elle enviait cette relation totalement exclusive, car aucune autre sans doute ne pouvait apporter tant de joie à une autre personne, selon elle.

Seishin, que le contact avec sa soeur semblait totalement ravir, en dépit de son masque habituel d'éternel m'enfoutiste, lui demanda ensuite d'où venait son accent. Il était vrai que, bien que la Hongroise maîtrisa parfaitement ou presque le japonais, même si sa langue natale lui revenait parfois dans des moments de colère, son accent est-européen était encore très marqué, et il faudrait encore des années pour qu'il disparaisse ou du moins, se fasse plus discret.

-Oui, je suis étrangère, en fait je suis Hongroise, c'est de là que vient mon nom! C'est cet accent que tu entends, mais j'ai aussi vécu en France.

La réponse de la Nécromancienne expliquait en effet l'origine de cet accent si particulier qui était le sien (à ce qu'elle sache, elle était la seule de l'Académie à venir de cette région du monde), et aussi entrouvrait la porte de ce passé qu'elle tentait d'enfouir au fond d'elle. Elle était Hongroise, certes. Elle haïssait la Hongrie, et souhaitait ne plus jamais y remettre les pieds. Et là où la plupart des filles rêvaient de faire du shopping à Paris, de goûter à la gastronomie française ou de rencontrer les garçons français à la réputation si sulfureuse, elle ne demandait qu'à ne jamais y retourner. Le Japon lui convenait très bien, l'Europe n'avait plus rien à lui offrir à ses yeux.

___________


Merci à Yoite Rokujo pour ce kit


Erzsébet Isaakovitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Départ en vacances [Erzsébet, Seishin, Shinsen]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Départ en vacances [Erzsébet, Seishin, Shinsen]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Les membres du CEP frappés d’interdiction de départ
» Mentor/Apprentie Le Départ!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
StarthClyde :: RPs suspendus-
Sauter vers: